Absolution inconditionnelle pour le policier Michel Champagne

Le policier Michel Champagne.... (photo archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Le policier Michel Champagne.

photo archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Karine Blanchard
La Voix de l'Est

(Granby) Reconnu coupable du vol de 24 blocs de pavé uni, Michel Champagne a obtenu hier l'absolution inconditionnelle du tribunal. Les procédures judiciaires ne sont pas terminées pour autant pour le policier, qui tente d'en appeler du verdict de culpabilité prononcé contre lui.

Le policier de 45 ans a été reconnu coupable de vol, en avril, à l'issue d'un procès où il n'a pas témoigné. Le juge Gabriel Lassonde était persuadé que les blocs qu'il avait chargés dans sa voiture, la nuit du 2 octobre 2010, n'avaient pas été abandonnés.

Les briques se trouvaient derrière une fromagerie du boulevard Bromont, à Bromont.

L'avocat de la défense avait plaidé en faveur de l'absolution inconditionnelle pour son client alors que la représentante de la Couronne, Me Sylvie Villeneuve, réclamait pour sa part une amende et une ordonnance de probation, explique Me Jodoin. Le juge Lassonde a rendu sa décision, hier, en accordant l'absolution inconditionnelle.

Tous les détails dans notre édition de vendredi

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer