Crise du verglas de 1998 : règlement de 40 M$ pour les assurés

En tout, Option Consommateurs a obtenu 52 millions$... (photo archives La Voix de l'Est)

Agrandir

En tout, Option Consommateurs a obtenu 52 millions$ en dédommagements au nom de nombreux sinistrés de la crise du verglas de 1998.

photo archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

(Granby) Près de deux millions de victimes de la crise du verglas pourraient être dédommagées par 15 compagnies d'assurances visées par un recours collectif déposé au début des années 2000. Pour les sinistrés, cela pourrait représenter jusqu'à 100 $ par police d'assurance.

Ce vaste recours, intenté par Option Consommateurs et un citoyen du nom de Philippe Lavergne, avait été autorisé par la Cour supérieure du Québec en 2005. L'association de consommateurs soutenait que les assurés de ces compagnies avaient droit à une indemnité de «frais de subsistance supplémentaires» puisque leur domicile était devenu inhabitable, selon les termes des contrats d'assurance.

En décembre 2012, une première entente de 12,5 millions$ avait été paraphée avec Allianz du Canada, Axa Assurances, Compagnie d'assurance ING du Canada (anciennement Groupe Commerce et maintenant connue sous le nom Intact Assurance) et Compagnie d'assurance Bélair inc. À l'époque, elle visait 240 000 polices.

Tous les détails dans notre édition de jeudi

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer