La Fondation Horace-Boivin investit 4,3 M$

Les fondations d'une toute nouvelle résidence intermédiaire ont... (photo Alain Dion)

Agrandir

Les fondations d'une toute nouvelle résidence intermédiaire ont vu le jour récemment derrière l'église Saint-Joseph. Le projet, piloté par la Fondation Horace-Boivin, représente un investissement de 4,3 M$.

photo Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Ariane Faribault
Ariane Faribault
La Voix de l'Est

(Granby) Après une nouvelle résidence de 30 places en ressource intermédiaire construite l'an dernier, la Fondation Horace-Boivin vient tout juste de lancer un nouveau projet. Une autre résidence intermédiaire, de 45 places cette fois, est actuellement en construction derrière l'église Saint-Joseph, tout près du CLSC. Les 45 chambres individuelles devraient être prêtes à accueillir une clientèle en perte d'autonomie dès le printemps prochain.

Le projet représente un investissement de 4,3 M$ pour la fondation. «Cette RI (ressource intermédiaire) comprendra trois unités de 15 chambres, précise Brigitte Massé, directrice des communications au Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de la Haute-Yamaska. Elle s'adresse à une clientèle en perte d'autonomie liée au vieillissement. Il devrait y avoir au moins une section dédiée pour des patients avec un déficit cognitif, tel que l'Alzheimer.»

Cette nouvelle ressource permettra donc de réduire la liste d'attente pour ce type de services. «Actuellement, nous avons 70 noms sur la liste d'attente pour une place en ressource intermédiaire, tout profil de santé confondu», indique Mme Massé.

La construction de la bâtisse a débuté récemment et devrait être complétée pour le printemps prochain. «Normalement, ils devraient être en mesure de fermer la coquille extérieure pour le début décembre pour ensuite travailler tout l'hiver à l'intérieur, explique Marc Breton, président de la Fondation Horace-Boivin. Nous, on propose une formule tout-inclus et on équipe la bâtisse au complet. On en demeure d'ailleurs propriétaire et on la loue à une ressource privée qui en assure la gestion. C'est le CSSS qui décide des résidents qui y aménagent.»

Tous les détails dans notre édition de samedi

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer