Prolongement de permis à MMA : Hüsler crie à la folie

«Je ne peux croire que cette compagnie peut... (photo archives La Voix de l'Est)

Agrandir

«Je ne peux croire que cette compagnie peut continuer à faire du transport. Il y a eu 47 morts à Lac-Mégantic. On ne semble plus s'en rappeler», affirme le maire de Farnham, Josef Hüsler.

photo archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Laliberté
Michel Laliberté
La Voix de l'Est

(Farnham) Permettre à Montreal Maine& Atlantic Railway de poursuivre ses activités relève de la folie, croit le maire de Farnham. Josef Hüsler soutient que laisser MMA opérer jusqu'au 1er octobre ne règle en rien le problème de fond de la compagnie, soit le piètre état de son réseau ferroviaire.

Réagissant à la décision vendredi de la Cour supérieure d'autoriser MMA à vendre pour 250 000 $ d'actifs pour couvrir une prime d'assurance responsabilité en cas d'accident, M. Hüsler estime que les autorités n'en ont que pour l'économie alors que la sécurité des populations qui vivent près des voies ferrées devrait guider leurs gestes. Il préférerait que l'Office des transports du Canada (OTC) révoque illico le permis de MMA. «Je ne peux croire que cette compagnie peut continuer à faire du transport. Il y a eu 47 morts à Lac-Mégantic. On ne semble plus s'en rappeler.»

Fustigeant l'OTC, M. Hüsler a affirmé que seul un pays du Tiers-Monde permettrait à une entreprise comme MMA de poursuivre ses activités. «On rit des gens en laissant cette compagnie faire», a-t-il dit en entrevue hier.

Tous les détails dans notre édition de mardi

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer