Récolte de maïs sucré: la saison sera allongée

«On va avoir beaucoup de maïs en septembre»,... (photo Stéphanie Mantha)

Agrandir

«On va avoir beaucoup de maïs en septembre», prédit Bruno Gauvin du Potager Gauvin.

photo Stéphanie Mantha

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

(Granby) La météo a, comme toujours, le dernier mot sur les récoltes. Cette année, les amateurs de blé d'Inde pourront vraisemblablement étirer leur plaisir jusqu'au mois prochain.

Jonathan Rainville du Terroir de Dunham considère que ses champs de maïs fournissent un bon rendement cet été. Par contre, la récolte est allongée en raison, dit-il, de la fraîcheur de mai et d'août. «Ça retarde un peu la croissance. Quand les nuits sont fraîches, le mûrissement est plus lent. On devrait donc avoir du maïs jusqu'à la fin de septembre.»

Sur sa propriété, la même variété est semée à intervalles, entre la fin d'avril et la Fête nationale. Le producteur vend en gros et en kiosque. «On fournit nos clients sans problème», assure M. Rainville, en qualifiant son maïs de «gros et sucré».

La saison sera également décalée au Potager Gauvin à Ange-Gardien. «On va avoir beaucoup de maïs en septembre», prédit Bruno Gauvin. Il explique cette situation par le printemps pluvieux qu'on a connu. «Ce qu'on a semé, c'est bon. Sauf que parfois, on n'a pas pu semer quand il pleuvait et ça a créé des creux de production. La qualité est là, mais la production est un peu en dents de scie.»

Tous les détails dans notre édition de samedi

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer