• La Voix de l'Est > 
  • Actualités 
  • > «Les instances supérieures ne réalisent pas c'est quoi, le danger» dit le maire de Farnham 

| Commenter Commentaire (1)

«Les instances supérieures ne réalisent pas c'est quoi, le danger» dit le maire de Farnham

Le maire Josef Hüsler craint que sans prévention,... (photo archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Le maire Josef Hüsler craint que sans prévention, un drame similaire ne se produise un jour à Farnham.

photo archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Ève Martel
Marie-Ève Martel
La Voix de L'Est

(Farnham) «Ça me coupe le souffle, c'est vraiment triste. C'est désolant qu'il faille toujours que des accidents comme ça arrivent pour qu'on prenne conscience qu'il y a des dangers.»

Le maire de Farnham ne mâchait pas ses mots, ce week-end, à la suite de la tragédie survenue à Lac-Mégantic.

Les trains de carburant traversant régulièrement sa municipalité, Josef Hüsler craint que sans prévention, un drame similaire ne se produise un jour à Farnham. «Ça fait des années qu'on parle de prévention: les instances supérieures ne réalisent pas c'est quoi le danger, lance-t-il. Ici, le train passe au milieu. Si ça arrive, on ne peut pas traverser d'un côté comme de l'autre de la ville. C'est un gros zéro.»

Malgré tout, ses nombreuses demandes pour faire construire un viaduc enjambant la voie ferroviaire sont restées lettres mortes, dit l'élu. «Il y a l'entretien des rails aussi... Au lieu d'investir à long terme, on ne fait que ''patcher'' les trous. C'est un laisser-aller complet qui est arrivé en fin de semaine. C'est triste.»

Dans la région, les trains de la Montreal Maine& Atlantic Railway, comme ceux d'autres compagnies, circulent notamment à Farnham, Bromont et à Cowansville. Ces municipalités ne sont donc pas à l'abri de catastrophes semblables à celle survenue à Lac-Mégantic samedi, comme le souligne le maire de Cowansville.

«Quand on voit un événement comme celui-là, on s'imagine qu'on est exempts, mais tout peut arriver. Ça aurait pu être chez nous aussi», affirme Arthur Fauteux, dévasté par la nouvelle.

L'élu compte quelques amis demeurant dans le secteur touché, mais semble-t-il que ceux-ci sont hors de danger.

Difficile à prévoir

Tous les détails dans notre édition de lundi

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

Commentaire (1)
    • J,espere que les autorités vont enlever le permis a cette compagnie de broche a foin,il n,ont meme pas la délicatesse d,aller sur les lieux de cette terrible catastrophe ... Ca pourrait meme arriver a Farnham Faite de quoi S.V.P. avant qu,il arrive une autre tragédie semblable !!!!!!!!!!!!!!!!

Commenter cet article

Les commentaires sont maintenant fermés sur cet article.

Veuilez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer