Tough Mudder à Bromont: dompter le monstre

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Marie-Ève Martel
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est

(Bromont) C'est la sueur perlant au front, collante, la boue aux genoux, les muscles endoloris, mais le sourire aux lèvres, que les participants du premier Tough Modder organisé en sol québécois franchissaient la ligne d'arrivée du parcours qualifié comme étant «probablement le plus difficile du monde», à Bromont, cette fin de semaine. Une expérience que ces courageux ne sont pas près d'oublier.

Par chance, l'insoutenable humidité ambiante des derniers jours s'était calmée un peu au petit matin, samedi, après une nuit orageuse qui aura rafraîchi un peu l'air. Néanmoins, le sol était vaseux sur une grande partie du site de l'aéroport de Bromont, où avait lieu l'événement. De quoi mettre en appétit les quelque 7000 participants venus de partout dans le monde pour mettre leur endurance à l'épreuve, de même que les 3000 spectateurs venus les encourager.

«C'est un beau succès, ça a dépassé nos attentes», a fait savoir Erika Shanks, chargée de projet et responsable des communications pour l'événement. Une si belle réussite que, déjà, l'organisation de Tough Mudder songe à revenir à Bromont l'an prochain.

Spartiates des temps modernes

«La douleur est temporaire, la fierté est éternelle», pouvait-on lire sur les chandails orange vif remis aux participants. Mais au-delà de l'endurance et du dépassement de soi, le Tough Mudder cherche à inculquer l'esprit d'équipe. «Tout le monde part ensemble, tout le monde sortira de là ensemble», ont indiqué les membres de l'équipe Oh Oh Oh! Hanging tough.

C'est par centaines que s'agglutinaient ces Spartiates des temps modernes sous l'arche de départ, réchauffés par des rythmes technos et électros alors qu'un immense cadran numérique marquait le compte à rebours. Pour s'y rendre, ils ont dû traverser une petite mare de boue - certains s'y sont jetés, pour marquer le coup - et escalader une balustrade de bois, le «mur de la honte».

Tous les détails dans notre édition de lundi

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer