Le mauvais temps des dernières semaines nuit à l'achalandage touristique

Le mauvais temps des dernières semaines a diminué... (photo Alain Dion)

Agrandir

Le mauvais temps des dernières semaines a diminué l'achalandage sur les verts de la région. Un juin, ces dames ne sont toutefois pas laissées décourager.

photo Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Ève Martel
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est

La saison estivale a beau être bel et bien entamée depuis deux semaines, l'achalandage touristique, tributaire des conditions météorologiques, se fait encore timide dans la région.

Normalement fort achalandés, les bureaux d'informations touristiques des Cantons-de-l'Est et des environs auraient accueilli moins de visiteurs qu'à l'accoutumée, depuis le début de l'été. «C'est sûr que dans la région, nous avons en effet constaté un impact sur le nombre de visiteurs à cause de la pluie. Il y en a eu tellement!» lance Sylvain Tardif, agent de communication chez Tourisme Granby et Région.

En regardant les prévisions météorologiques à long terme, il y a de quoi grincer des dents. «Notre pire ennemie, c'est la météo, parce qu'on dépend d'elle, déplore Chantal Cloutier, responsable des communications au Spa Boréalis. L'an passé, on a été très gâtés, mais jusqu'à hier (jeudi), on a vraiment senti l'effet de la météo. C'est beaucoup plus lent.»

Le phénomène est aussi remarqué sur les verts. La directrice administrative du Club de golf de Cowansville, Isabelle Côté, observe un petit ralentissement dans le

Tous les détails dans notre édition de vendredi

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer