«J'ai un énorme poids de moins sur les épaules»

François L., qui a subi des sévices sexuels par des frères de Sainte-Croix au... (photo archives La Voix de l'Est)

Agrandir

photo archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est

(Saint-Césaire) François L., qui a subi des sévices sexuels par des frères de Sainte-Croix au Collège Saint-Césaire, a poussé un soupir de soulagement, hier, après qu'un magistrat de la Cour supérieure a mis un terme à la saga judiciaire qui perdure depuis 2008 en rendant son jugement final.

«Il était temps que ça s'arrête. Ce n'était pas facile de rebrasser tout ce que nous, les victimes, nous avons vécu», confie François L.

L'homme estime que le montant total avoisinant 18 millions de dollars octroyés en vertu du recours collectif des 206 victimes, qui obtiendront de 10 000$ à 250 000$ d'ici la fin du mois de juillet, est juste. Il souligne cependant que ni l'argent, ni les excuses des frères de la Congrégation de Sainte-Croix ne guériront les «cicatrices psychologiques» qui accablent encore d'un lourd fardeau bon nombre des victimes. «Ce que j'ai trouvé le plus difficile durant le long processus judiciaire est de prendre part aux débats en constatant la mauvaise foi des gens qui nous ont fait du tort. Près de 80% des dossiers ont été contestés. C'est un manque flagrant de respect. Ça n'a pas de sens! , clame-t-il. Moi, j'ai réussi à me détacher de tout ça, mais ce n'est pas le cas de tout le monde. J'espère que les personnes qui en auront besoin utiliseront les sommes qu'elles recevront pour suivre des thérapies pour s'en sortir.»

Tous les détails dans notre édition de jeudi

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer