Poursuite civile pour avoir tiré sur un chien: Denis Blanchet exonéré de tout blâme

Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est

(Bedford) Le Dunhamien Denis Blanchet n'aura pas à verser la somme de plus de 215 000$ que lui réclamait son concitoyen, Karo Papazian, pour avoir tiré à bout portant sur sa chienne, un boxer appelé Chnix. Dans un jugement récent, la juge Suzanne Mireault, de la Cour supérieure du Québec, a exonéré M. Blanchet de tout blâme, mettant un terme à une bataille judiciaire de près de deux ans.

Une triste altercation

Le 11 novembre 2010, Karo Papazian se promenait sur un terrain privé de Dunham avec Chnix et Bruce, un autre boxer, alors qu'il avait déjà été averti à plusieurs reprises qu'il n'avait pas l'autorisation de s'y trouver.

Pour sa part, Denis Blanchet, qui bénéficie d'une entente avec les propriétaires des lieux, s'y trouve pour chasser. Il est armé d'une carabine de calibre .308.

Apercevant M. Papazian, M. Blanchet l'aurait averti qu'il n'avait pas le droit de se trouver sur le terrain avec ses chiens, qui ne sont pas tenus en laisse par leur maître. Une altercation similaire entre les deux hommes avait d'ailleurs eu lieu deux mois plus tôt, en septembre.

Tous les détails dans notre édition de lundi

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer