La Ville trop stricte avec le Camping Granby?

«La Ville fait tout pour me mettre des... (photo Alain Dion)

Agrandir

«La Ville fait tout pour me mettre des bâtons dans les roues», déplore le copropriétaire du Camping Granby, Philippe Lussier.

photo Alain Dion

Partager

Sur le même thème

Marie-France Létourneau
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) La Ville de Granby n'est pas favorable à la construction de 40 condos sur la propriété du Camping Granby. Deux conseillers municipaux souhaitent toutefois que l'administration municipale soit plus conciliante avec Philippe Lussier, ce citoyen corporatif, copropriétaire du camping, avec qui elle a eu maille à partir à plusieurs reprises.

«C'est peut-être une trop grande densité, 40 maisons. Les propriétaires du camping pourraient peut-être changer leurs plans pour des chalets. Comme ça, on pourrait peut-être avoir une demi-mesure», a avancé la conseillère Éliette Jenneau, à la dernière séance du conseil municipal.

Contrairement à la majorité de ses homologues de la table du conseil, Mme Jenneau n'a pas refusé la demande d'autorisation présentée par le Camping Granby à la Commission de la protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ). L'autorisation de l'organisme est nécessaire puisque le camping souhaite aménager une rue privée, à partir de la rue Lemieux, sur une zone agricole de sa propriété.

«Je trouve qu'on y va parfois trop dur avec certains citoyens», a repris Éliette Jenneau.

Le conseiller Pascal Bonin partage son avis. «Le camping est un fleuron de la ville. Il a cinq étoiles. On est chanceux de l'avoir. Il devrait y avoir un moyen de continuer à le faire fleurir», a-t-il commenté lundi soir.

Tous les détails dans notre édition de jeudi

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer