En Haute-Yamaska : les écocentres ouverts aux citoyens corporatifs

Portant les gants et le tablier, le préfet... (photo Alain Dion)

Agrandir

Portant les gants et le tablier, le préfet de la Haute-Yamaska, Pascal Russell, s'est prêté au jeu «devine quoi faire avec tel ou tel déchet», hier matin.

photo Alain Dion

Partager

Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

(Granby) À compter de demain, les écocentres de Granby et Waterloo ouvriront leurs portes à tous les citoyens corporatifs de la Haute-Yamaska. Comme les résidants de la région le font depuis août 2011, les commerces, les industries et les institutions pourront désormais aller y déposer les matières résiduelles qui ne sont pas acceptées dans leur bac de recyclage.

«L'élargissement du service aux 3394 citoyens corporatifs représente la concrétisation d'une action supplémentaire pour mieux gérer nos déchets collectivement», a mentionné le préfet de la Haute-Yamaska, Pascal Russell, lors de l'annonce de ce nouveau service, hier matin.

Cette première phase du projet permettra à cette nouvelle clientèle de déposer sans frais, dans l'un ou l'autre des écocentres, de la peinture non industrielle et des huiles dans leur contenant d'origine, des piles, des ampoules, du matériel électronique et informatique, des pneus sans jante, des bonbonnes de propane, des vélos, des pneus et des chambres à air pour vélos, ainsi que du polystyrène non contaminé.

Tous les détails dans notre édition de mardi

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer