Jacob condamne l'abandon des régions

Le député Pierre Jacob invite les résidants de... (photo archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Le député Pierre Jacob invite les résidants de sa circonscription à manifester leur mécontentement par des messages envoyés au gouvernement ou sur les médias sociaux.

photo archives La Voix de l'Est

Partager

Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est

(Cowansville) Le Nouveau Parti démocratique (NPD) demande au gouvernement conservateur de rendre des comptes sur ses engagements électoraux envers les régions.

Parodiant la stratégie électorale conservatrice de 2011, «Nos régions au pouvoir», la campagne pancanadienne lancée par les néo-démocrates reprend le visuel des affiches conservatrices, chapeautées du slogan «Nos régions abandonnées». Selon le député de Brome-Missisquoi, Pierre Jacob, le gouvernement Harper a renié les promesses qui l'ont porté au pouvoir il y a près de deux ans. «La campagne électorale était dans les faits une superbe supercherie, à constater la condescendance dont ont fait preuve les conservateurs envers les électeurs depuis le 2 mai 2011», s'insurge-t-il.

Dénoncer le «saccage»de l'assurance-emploi

Le député s'indigne au premier chef de la réforme de l'assurance-emploi, qu'il qualifie de «saccage», particulièrement pour les travailleurs saisonniers, nombreux dans sa circonscription. Les industries agroalimentaires et touristiques sont les plus touchées par la mesure, tout en étant des secteurs névralgiques pour l'économie de la région. «Des maires, des travailleurs et des citoyens sont inquiets avec raison. Les employeurs également, car devoir remplacer leurs travailleurs saisonniers année après année entraîne d'importantes dépenses en coûts de formation et en temps pour eux», souligne-t-il.

Les visites impromptues chez des chômeurs et les cibles préétablies dans la récupération de prestations sont des mesures qui irritent au plus haut point M. Jacob. «Le gouvernement utilise l'exception pour standardiser des mesures drastiques, croit-il. Si on veut que nos gens travaillent, il faut créer de l'emploi; les traiter comme des fraudeurs n'est pas la solution.»

Tous les détails dans notre édition de lundi

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer