La famille Janvier dit adieu à Louis-Philippe

Il y avait déjà beaucoup de monde, hier... (photo Janick Marois)

Agrandir

Il y avait déjà beaucoup de monde, hier après-midi, lorsque La Voix de l'Est est passée au salon. De la famille, des amis, mais aussi bon nombre de simples citoyens qui ont été touchés, à un moment ou à un autre, par Louis-Philippe Janvier.

photo Janick Marois

Partager

Sur le même thème

(Granby) «J'ai profité des moindres instants avec mon fils, jusqu'à la fin. Il était fort, mon grand, et il nous a transmis cette force. Mais nos enfants ne sont pas supposés quitter avant nous. Ce n'est pas normal.» Benoit Janvier recevait les condoléances des gens venus rendre un dernier hommage à son fils Louis-Philippe, hier après-midi, à la résidence funéraire Bessette.

À tous ceux qui lui tendaient la main, il parlait de la force de son fils, parti le 7 février à l'âge de 26 ans des suites du cancer. «Il s'est battu avec courage jusqu'au dernier moment, a-t-il repris. Il a été une inspiration pour tellement de jeunes et de moins jeunes tout au long de sa vie. Et le plus beau, c'est que je sais qu'il va continuer d'en être une du haut du Ciel.»

La mère de Louis-Philippe, Johanne Lussier, ne cessait quant à elle de regarder la photo de son fils en même temps qu'elle recevait les témoignages de sympathie.

«C'est difficile de laisser aller son enfant, a-t-elle dit. Mais j'ai une étoile pour m'aider à passer à travers.»

Tous les détails dans notre édition de samedi

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer