Waterloo : une chicane de couple vire au drame

Des enquêteurs de la SQ sont revenus sur... (photo Janick Marois)

Agrandir

Des enquêteurs de la SQ sont revenus sur les lieux du crime, hier matin, afin d'amasser des preuves.«J'en ai vu de tous les modèles, dit Robert Plante, un voisin. Du chialage, du bruit... J'essaie de ne pas porter attention.»

photo Janick Marois

Partager

Pascal Faucher
Pascal Faucher
La Voix de l'Est

(Waterloo) Une querelle de couple s'est terminée de façon tragique, jeudi soir à Waterloo. Une femme de 52 ans a attaqué son conjoint avec une arme blanche.

Le crime a eu lieu vers 23h dans un modeste immeuble à appartements de la rue Lewis Ouest. L'homme de 39 ans a dû être conduit à l'hôpital en ambulance. Il souffre de blessures sérieuses, mais on ne craint pas pour sa vie, indique Aurélie Guindon, porte-parole de la SQ pour le district policier de l'Estrie.

L'assaillante, Caroline Lacaille, a brièvement comparu au palais de justice de Granby, hier, pour une accusation d'agression armée. Le juge Serge Champoux, de la Cour du Québec, a accepté qu'elle recouvre sa liberté, en attendant son procès, en échange d'une caution sans dépôt de 500 $ et de l'obligation pour l'accusée de respecter un couvre-feu de nuit, de ne pas troubler la paix et de ne pas s'approcher de la victime. Mme Lacaille doit aussi se rapporter une fois par mois au poste de police de Waterloo et il lui est interdit de boire de l'alcool ou de consommer des drogues.

Elle possède un antécédent judiciaire, soit celui d'avoir allumé un incendie criminel, en 2009, un méfait pour lequel elle avait hérité d'une amende de 500 $ et d'une probation de deux ans.

Tous les détails dans notre édition de samedi

Abonnez-vous à La Voix de l'Est

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer