Accident de travail chez Sani-Éco : Cynthia Hardy craignait le lieu de l'accident

«On en parlait de son travail  et... (photo tirée de Facebook)

Agrandir

«On en parlait de son travail et quand il faisait froid comme ça, elle disait que c'était dangereux dans cette pente-là, que c'était glissant et qu'elle était pour "se casser la gueule un moment donné"», affirme Rock Hardy, l'oncle de Cynthia Hardy (photo), cette travailleuse qui a perdu la vie lorsqu'elle a été écrasée par son chariot élévateur.

photo tirée de Facebook

Partager

Sur le même thème

Karine Blanchard
Karine Blanchard
La Voix de l'Est

(Granby) Deux jours après l'accident de travail qui a coûté la vie à Cynthia Hardy, employée de Sani-Éco à Granby, son oncle affirme qu'elle redoutait la rampe où l'irréparable s'est produit.

«On en parlait de son travail et quand il faisait froid comme ça, elle disait que c'était dangereux dans cette pente-là, que c'était glissant et qu'elle était pour "se casser la gueule un moment donné"», affirme Rock Hardy, l'oncle de Cynthia Hardy qui a perdu la vie lorsque le chariot élévateur qu'elle opérait a basculé et s'est renversé sur elle, mercredi matin.

De son côté, l'entreprise assure que de l'abrasif est épandu lorsque les surfaces sont glissantes et que tout est mis en oeuvre pour éviter qu'un tel accident ne survienne.

«Cette journée-là, quand c'est arrivé, c'était glissant partout, indique Julie Gagné, copropriétaire de l'entreprise Sani-Éco. Dans les cours de centres d'achat, même les rues étaient glissantes. Ce n'est pas parce que je suis Sani-Éco que ce ne sera jamais glissant chez nous non plus. C'était glissant partout. Quand c'est glissant, on en met de l'abrasif.»

Tous les détails dans notre édition de samedi

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer