Les grands honneurs pour Gilles Rousseau

Gilles Rousseau, un bénévole de longue date du... (photo Maxime Sauvage)

Agrandir

Gilles Rousseau, un bénévole de longue date du hockey mineur de Bromont, a reçu un vibrant hommage à l'aréna de la municipalité, samedi. Une plaque commémorative lui a été remise lors de la cérémonie.

photo Maxime Sauvage

Partager

Jean-François Guillet
La Voix de l'Est

(Bromont) Gilles Rousseau, bénévole de la première heure du hockey mineur à Bromont, a reçu un vibrant hommage devant une foule d'amateurs en liesse à l'aréna de la municipalité, samedi, dans le cadre du 29e tournoi novice interrégional. Son frère, Robert (Bobby) Rousseau, ancien porte-couleur du Canadien de Montréal, a participé à la cérémonie.

«Gilles Rousseau est dans l'organisation du hockey mineur depuis tellement d'années. Ils ont construit l'aréna autour de lui», a lancé en riant Yanick Vandal, responsable des arbitres à Bromont et présentateur pour l'occasion, quelques minutes avant le début de la cérémonie. «Le secret a été difficile à garder. Gilles a été ici tout le long du tournoi (26 au 30 décembre). Il est toujours là pour aider, mais aujourd'hui, nous lui avons demandé de rester à l'écart. Ça, c'est tout un défi», a renchéri Patrick Downes, président de l'Association du hockey mineur de Bromont et instigateur de l'événement.

Après avoir déroulé le tapis rouge pour la remise de médailles protocolaire en fin de journée, Yanick Vandal a présenté Gilles Rousseau en tant que «bénévole d'honneur du tournoi». Quand il a fait son entrée sur la patinoire, le passionné de hockey était loin de se douter de ce qui se tramait. Il était visiblement ému quand son frère lui a remis une plaque commémorative, sous des applaudissements nourris. «Tu le mérites!» «On t'aime Gilles!», lançaient les gens dans les gradins pendant que d'autres scandaient son nom.

«C'est touchant de recevoir un hommage comme ça, surtout devant ma gang. Je suis encore secoué. Je ne m'attendais vraiment pas à ça», a-t-il confié. Suivant les traces de son frère Guy, organisateur des premiers Jeux d'hiver canadiens en 1967, le Bromontois a fondé les loisirs de Bromont au cours de la même année. «Mes deux frères m'ont beaucoup inspiré. Jouer pour le Canadien et mettre au monde les Jeux d'hiver canadiens, ce n'est pas rien!», a-t-il indiqué. Après plus de 45 ans à se dévouer pour la population de Bromont, la flamme est toujours bien vivante. «J'ai la chance d'être toujours en forme à 74 ans. Mes petits-enfants jouent encore ici (à l'aréna). J'adore ça. Je veux m'impliquer dans l'organisation du hockey mineur tant que la santé sera au rendez-vous», a-t-il conclu.

Tous les détails dans notre édition de lundi

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer