La fin du monde prédite pour demain : pas de souci, disent les Mexicains d'ici

Sonia Consuelo... (photo Stéphanie Mantha)

Agrandir

Sonia Consuelo

photo Stéphanie Mantha

Partager

Sur le même thème

Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

(Granby) Le 21 décembre 2012. Date de la fin du monde supposément annoncée par les Mayas et début présumé d'un nouveau cycle ponctué de catastrophes naturelles. Si la journée de demain vous angoisse, sachez que même les Mexicains prennent ces prophéties avec un grain de sel!

«Les Mayas ont investi beaucoup de temps à regarder le ciel et à faire des calculs savants, mais je crois qu'ils parlaient davantage d'un changement d'attitude, d'un changement d'époque», avance Norma Adriana Orozco. Selon elle, le 21 décembre sera le début d'une nouvelle ère plus spirituelle. «C'est l'opportunité de changer les vibrations, les mentalités. Le monde en a bien besoin!»

Pour cette ancienne journaliste qui a quitté le Mexique il y a six ans, il s'agit d'une occasion en or pour toutes les sociétés de se remettre en question. Et ce sont les femmes qui éveilleront les consciences, ajoute-t-elle. «C'est un changement positif qui s'en vient.»

Ignacio Zaraté est arrivé au Québec avec sa conjointe et sa fille depuis à peine quelques mois. Celui qui travaillait dans les médias estime que toute cette histoire de fin du monde découle d'une confusion de dates.

Tous les détails dans notre édition de jeudi

Abonnez-vous à La Voix de l'Est

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer