Carte de débit clonée à Waterloo : plus de 300 $ dépensés... en Malaisie

Après avoir cloné la carte de Nathalie Moureau,... (photo stéphane champagne)

Agrandir

Après avoir cloné la carte de Nathalie Moureau, des fraudeurs ont dépensé 333,53 $ en Malaisie. Plusieurs cas de cartes défectueuses ont été relevés durant la fin de semaine du 17 novembre dernier.

photo stéphane champagne

Partager

Mathieu Augers
La Voix de l'Est

(Waterloo) Nathalie Moureau s'apprêtait à payer sa facture au Ultramar de Waterloo le 17 novembre dernier lorsqu'un message d'erreur s'est affiché sur le lecteur de la caisse: sa carte de débit Desjardins n'était plus valide. Troublée, elle vérifie ses relevés bancaires sur l'internet et s'aperçoit que des transactions ont été effectuées sur son compte la veille... en Malaisie, à quelque 14 000 kilomètres de là.

Sa carte, visiblement, avait été clonée. «J'ai regardé mon compte, il y avait des achats faits dans la nuit de vendredi à samedi. C'était chiffré en ringgit, la monnaie malaisienne!», raconte la directrice du Centre de langues internationales Charpentier (CLIC) de Granby.

Puisqu'elle avait fixé une limite de 500$ sur sa carte de débit, les fraudeurs n'ont pu retirer que la balance disponible à ce moment, soit 333$. «Et 53 cents!», renchérit-elle.

Nathalie Moureau a vite fait d'alerter la caisse Desjardins de Waterloo. Le lundi suivant, elle recevait sa nouvelle carte et dès mercredi, elle était remboursée de 333$. Et 53 cents.

Tous les détails dans notre édition de jeudi

Abonnez-vous à La Voix de l'Est

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer