Contrat des compteurs d'Hydro-Québec :le député Bonnardel ne le digère pas

Le député de Shefford et porte-parole de l'Action... (photo Alain Dion)

Agrandir

Le député de Shefford et porte-parole de l'Action démocratique du Québec en matière d'économie et de finances publiques ne digère pas qu'Hydro-Québec ait octroyé le contrat des compteurs à la firme suisse Landis+Gyr plutôt qu'à la PME granbyenne Trilliant Networks.

photo Alain Dion

Marie-France Létourneau
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) Le député de Shefford, François Bonnardel, ne digère pas qu'Hydro-Québec ait octroyé le contrat des compteurs à la firme suisse Landis+Gyr plutôt qu'à l'entreprise granbyenne Trilliant Network et sa partenaire Varitron Technologies de Saint-Hubert. «Je suis en joual vert», a-t-il laissé tomber d'entrée de jeu à l'occasion d'un point de presse tenu hier à son bureau de Granby.

«Je ne vais pas lâcher le morceau. Je vais aller au fond des choses pour voir comment l'appel d'offres a été mené. Je vais aller chercher tout ce que je peux pour prouver que quelque chose n'a pas fonctionné», a martelé celui qui est porte-parole de l'Action démocratique du Québec en matière d'économie et de finances publiques.

Hydro-Québec a confirmé mercredi que c'est Landis+Gyr qui a hérité du contrat d'une valeur de 350 millions$ pour le remplacement de 3,8 millions de compteurs. Ceux-ci seront installés de 2012 à 2017 et permettront d'effectuer la lecture d'électricité à distance.

Pour François Bonnardel, il est inconcevable que la société d'État ait accepté d'accorder un contrat qui crée «si peu de jobs québécoises». Dans la foulée, il qualifie de «ridicules» les 75 emplois annoncés par Landis+Gyr pour la mise sur pied d'un «centre de l'excellence», tel que rapporté par Hydro-Québec. D'autant plus que les compteurs fournis par l'entreprise suisse seront fabriqués au Mexique.

En contrepartie, l'octroi du contrat à Trilliant et à ses partenaires, bien que certaines pièces auraient été fabriquées à l'étranger, aurait créé des «centaines d'emplois» pour l'assemblage des trois millions de compteurs, fait valoir le député qui a dénoncé la situation en Chambre le mois dernier.

Tous les détails dans notre édition de vendredi

Abonnez-vous à La Voix de l'Est

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer