Plein d'idées pour le parc Pelletier

L'invitation lancée aux citoyens afin de faire le... (photo Janick Marois, archives La Voix de l'Est)

Agrandir

L'invitation lancée aux citoyens afin de faire le plein d'idées pour revamper le parc Pelletier a porté ses fruits.

photo Janick Marois, archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) Le maire de Granby, Pascal Bonin, souhaitait faire le plein d'idées pour réaménager le parc Pelletier. Et c'est ce qu'il a fait. Un premier constat s'est toutefois imposé, dit-il: le budget prévu ne sera pas suffisant pour répondre aux attentes des citoyens.

«On avait prévu trois phases de 150 000$. Mais il faudrait se rapprocher de 800 000$ pour rejoindre les idées émises. J'ai été le premier surpris de voir que le parc Pelletier est important pour les gens. C'est important pour eux d'avoir une signature de ville. Ils ne veulent pas d'un projet coupé. On va devoir réévaluer le budget, voir comment on fait ça et où on puise l'argent. Ça nous force à revoir les choses», a affirmé le maire.

Pascal Bonin a convié les citoyens à la mi-septembre à partager leurs idées pour le réaménagement du parc Pelletier, situé rue Principale. L'endroit est demeuré inchangé ou presque depuis plus d'un demi-siècle, souligne-t-il.

«Dessine ton parc» est l'invitation que le maire Bonin a donc lancée à la population. Une de ses rencontres du samedi matin avec les citoyens a été consacrée au sujet.

Les études réalisées au cours des dernières années sur le parc ont par ailleurs été mises en ligne sur le site Internet de la Ville. Les Granbyens ont ainsi pu faire parvenir leurs idées par le biais du site Web municipal et de la page Facebook du maire.

Certains «consensus» se sont rapidement dégagés, affirme Pascal Bonin. Et ils concordent avec le concept d'aménagement présenté à la Ville par l'architecte paysagiste Samuel Roy en 2010. L'abolition de l'aire de stationnement rue Principale,  le long du parc, rejoint plusieurs personnes. Une allée centrale bordée d'arbres est également privilégiée.

«La présence de l'eau en général, soit avec une fontaine ou un brumisateur, mais surtout une fontaine, est revenue souvent», relève le maire.

Un rappel du Zoo?

Autre élément qui semble plaire à plusieurs: la recherche de partenaires pour l'aménagement du parc. Le Zoo de Granby a été évoqué. «Les gens aimeraient bien qu'il y ait un rappel du Zoo dans le parc pour que les visiteurs aient un coup d'oeil sur notre principale attraction touristique», avance le maire Bonin.

Selon lui, l'utilisation, notamment en guise de bloc sanitaire, de l'édifice, situé à deux pas du parc et actuellement utilisé par la Chambre de commerce Haute-Yamaska et région, est un autre élément qui pourrait être envisagé.

Le maire dit avoir été impressionné par la qualité de la présentation de certains citoyens. Sa seule déception: aucune classe d'écoliers n'a participé à l'exercice de consultation. Pascal Bonin aurait bien aimé que les jeunes s'expriment d'une façon ou d'une autre sur le projet.

Le maire Bonin estime par ailleurs que la conception d'un parc de nos jours est «plus large» que le simple aménagement d'un espace vert. «Les gens aujourd'hui s'attendent à un espace de détente, de sports, de nature, à un tiers-lieu de rassemblement avec des services minimaux», fait-il valoir.

Chose certaine, dit-il, l'exercice sera «payant à long terme», car certaines idées énoncées ne seront peut-être pas mises de l'avant au parc Pelletier, mais elles pourraient éventuellement se concrétiser dans d'autres parcs de la Ville. «On a été amenés sur plein de pistes. Ça nous donne une meilleure idée de ce que les gens veulent», affirme le maire.

Le projet - et ses implications financières - sera inclus dans le prochain budget, de même que le programme triennal d'immobilisations. «La somme de 150 000$ va apparaître dans le budget. Est-ce que les travaux débuteront en 2015? Peut-être pas nécessairement. On verra si on y va avec une première phase. Mais dès l'an prochain, il y aura un fonds dédié aux travaux de ce parc», précise Pascal Bonin.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer