Dufek retrouvera Audette

Jan Dufek... (Archives La Tribune)

Agrandir

Jan Dufek

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(VAL-D'OR) Plutôt effacé à ses deux premières rencontres, le nouveau joueur européen du Phoenix de Sherbrooke, Jan Dufek, se réjouit de retrouver son partenaire de trio Daniel Audette vendredi soir à Val-d'Or.

À la recherche d'un premier point dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, le hockeyeur de la République tchèque espère contribuer au succès de son équipe dès le début du voyage en Abitibi.

« Le style de jeu est très différent ici, mais je pense bien m'y faire. J'ai bien aimé joué avec Daniel Audette durant le camp. Une bonne chimie s'installait peu à peu avant son départ », souligne l'ailier.

Une comparaison avec les débuts dans la LHJMQ de Kay Schweri, le deuxième joueur européen du Phoenix, serait quelque peu boiteuse puisque l'an dernier, Schweri retrouvait son bon ami suisse Tim Wieser sur son trio.

« L'adaptation risque d'être plus longue que celle de Kay Schweri l'an dernier, parce que Kay connaissait bien Tim Wieser pour avoir déjà joué avec lui dans le passé, note l'entraîneur Judes Vallée. Jan, lui, a partagé un trio lors des deux premiers matchs avec des joueurs qu'il ne connaissait pas étant donné l'absence de Julien Pelletier et Daniel Audette, qui participaient à leur camp d'entraînement dans la LNH. »

Le défi sera encore plus grand samedi puisque Dufek, habitué aux larges surfaces de jeu, prendra connaissance de l'étroitesse de la patinoire de Rouyn-Noranda, la plus petite du circuit.

« Le jeu est plus physique qu'en Europe, la glace est plus petite et il a moins d'espace pour manoeuvrer, rappelle Vallée. L'adaptation ne se fait pas du jour au lendemain, mais il devra rapidement s'y faire. Des fois, il suffit de marquer un but ou deux pour que tout débloque. Jan ne peut pas nécessairement être le meneur d'un trio présentement, mais il peut toutefois très bien compléter une bonne ligne comme celle de Daniel Audette. »

Partager

À lire aussi

  • Judes Vallée: «Ça devient lourd»

    Phoenix

    Judes Vallée: «Ça devient lourd»

    Le Phoenix s'attendait à un voyage difficile en Abitibi et ce fut le cas. Si les Sherbrookois espéraient trouver enfin le chemin de la victoire... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer