Un dernier sprint pour le Phoenix

Grâce à ce gain crucial contre les Voltigeurs... (Spectre média, Maxime Picard)

Agrandir

Grâce à ce gain crucial contre les Voltigeurs devant 4005 spectateurs, les hommes de Stéphane Julien s'approchent à un point du 16e rang, le dernier donnant droit aux séries.

Spectre média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Après une défaite crève-coeur de 2-1 vendredi à Drummondville et un gain de 3-0 samedi à domicile contre ces mêmes Voltigeurs, le Phoenix amorce un dernier sprint dans cette course vers les séries éliminatoires.

Il ne reste que trois parties à la saison des Oiseaux : mercredi au Palais des sports contre les Foreurs de Val-d'Or, qui se battent aussi afin d'obtenir un laissez-passer pour la valse du printemps, vendredi à Shawinigan face aux Cataractes et samedi à Québec contre les Remparts.

« On n'a pas le choix de gagner chacun de nos matchs d'ici la fin de la saison, note Julien Pelletier, l'auteur du deuxième but des siens samedi à domicile. Maintenant qu'on a pris notre revanche contre les Voltigeurs, on doit battre les Foreurs de Val-d'Or mercredi. »

« Notre but était d'aller chercher quatre ou cinq victoires dans les huit derniers matchs, rappelle le capitaine Hugo Roy. On a gagné trois fois jusqu'à maintenant et on vise deux autres victoires en trois matchs. On est obligés d'aller chercher des points. C'est tellement serré au classement. Plus on obtiendra de points, plus nos chances de faire les séries ou de ne pas affronter les Sea Dogs de Saint John seront bonnes. »

À un point des séries

Grâce à ce gain crucial contre les Voltigeurs devant 4005 spectateurs, les hommes de Stéphane Julien s'approchent à un point du 16e rang, le dernier donnant droit aux séries. Les Oiseaux devront disputer un match de plus que l'Océanic d'ici la fin de la campagne.

Rimouski possède 57 points au classement, contre 56 pour Sherbrooke, et se battra pour obtenir un laissez-passer pour les éliminatoires tout comme les Mooseheads d'Halifax, les Foreurs de Val-d'Or, les Voltigeurs de Drummondville et le Drakkar de Baie-Comeau. Les Wildcats de Moncton sont pour leur part déjà éliminés.

« On a connu une défaite difficile à avaler vendredi contre un rival direct dans cette course aux séries et on a répliqué rapidement samedi avec trois buts tôt dans le match, souligne le gardien Evan Fitzpatrick, la première étoile de la dernière rencontre. L'objectif était de nous rapprocher le plus possible des séries. Maintenant, on doit se reposer pour la partie de mercredi. D'ici samedi, la prochaine rencontre sera toujours la plus importante de la saison. »

« On joue bien dernièrement, mais les autres équipes contre lesquelles on se bat gagnent aussi, note Julien Pelletier. On ne fait toujours pas les séries, mais on continue de travailler fort et tout le monde sait que c'est possible d'accéder aux éliminatoires. La balle est dans notre camp. C'est à nous de gagner. »

Le réveil de Fitzpatrick

Après avoir vu Brendan Cregan garder les buts lors des trois dernières parties, Evan Fitzpatrick s'est relevé d'une brillante façon en blanchissant l'adversaire grâce à ses 33 tirs bloqués.

« Evan a super bien répondu, fait remarquer le pilote Stéphane Julien. Il a fait les arrêts au bon moment. On avait besoin de lui et il mérite cette victoire. »

« Brendan a bien joué dernièrement. Pendant ce temps, je l'appuyais. Mais je devais livrer une grosse prestation pour retrouver mon filet et ma confiance. Heureusement, ce fut le cas », confie le portier numéro 1.

Les Voltigeurs gardent le cap

Malgré leur mauvaise sortie de samedi, les Voltigeurs estiment se trouver en bonne position pour prendre part aux éliminatoires.

Postée au 13e rang avec 58 points, la troupe de Dominique Ducharme s'attendait à affronter un adversaire coriace au Palais des sports.

« On savait que le Phoenix allait connaître un bon début de match, on n'a pas été surpris, mais je n'ai pas aimé la façon dont on a réagi », précise le pilote des Voltigeurs.

Malgré son 13e rang, Drummondville n'est pas encore assuré de jouer au hockey à la fin du mois de mars.

« Ça peut paraître cliché, mais de notre côté on ne fait que se préparer pour le prochain match contre l'Armada de Blainville-Boisbriand mercredi chez nous», renchérit aussitôt l'entraîneur des Voltigeurs.




À lire aussi

  • Le Phoenix reste en vie

    Phoenix

    Le Phoenix reste en vie

    Après s'être incliné 2-1 la veille à Drummondville, le Phoenix a donné la réplique aux Voltigeurs samedi après-midi avec un gain sans équivoque de 3... »

  • Le Phoenix demeure dans la course

    Phoenix

    Le Phoenix demeure dans la course

    Pour une deuxième fois en autant de sorties, le Phoenix a surpris une équipe de haut de classement pour ainsi empocher deux autres points importants... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer