Bon départ dans les Maritimes

Le Phoenix de Sherbrooke a amorcé son périple... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Le Phoenix de Sherbrooke a amorcé son périple dans les Maritimes de belle façon jeudi en prenant la mesure du Screaming Eagles de Cape Breton au compte de 5-2.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Le Phoenix de Sherbrooke a amorcé son périple dans les Maritimes de belle façon jeudi en prenant la mesure du Screaming Eagles de Cape Breton au compte de 5-2.

Yaroslav Alexeyev, avec ses 19e et 20e buts de la campagne, a lancé les Oiseaux en avant au premier tiers pour paver la voie à une première victoire en trois matchs pour les Sherbrookois.

Marek Zachar (16e) a marqué moins de 30 secondes après que Massimo Carozza (22e) eut créé l'égalité en deuxième période et le Phoenix n'a plus regardé derrière.

« On a bien commencé ça. On a joué un bon match solide. En première période, on a marqué le premier but et ça nous a donné de la confiance et le momentum. On a été remonté 2-2 en deuxième, mais on a repris les devants tout de suite après et on a été solide défensivement par la suite. C'est un gros deux-points qu'on est allé chercher pour notre début de voyage », a déclaré l'entraîneur-chef Stéphane Julien.

Evan Fitzpatrick a connu un autre fort match pour le Phoenix, bloquant 35 des 37 tirs dirigés vers lui.

« En milieu de première Fitz a été excellent, il nous a gardés dans le match. Si on regarde les autres équipes comme Drummondville ou Baie-Comeau, leur gardien de but va voler des matchs et c'est un peu ce que Fitz fait depuis trois ou quatre parties. Il nous donne une chance de gagner et ne nous fait pas perdre. On voit le Fitz qu'on a vu l'an dernier en fin de saison et c'est intéressant. »

Félix Robert (7e) et Julien Pelletier (25e) sont les autres marqueurs du côté des vainqueurs. Giovanni Fiore (46e) avait inscrit Cape Breton au pointage en première.

Au coeur d'une chaude lutte pour le dernier rang donnant accès aux séries éliminatoires, les Sherbrookois ont de bonnes chances d'enregistrer un deuxième gain de suite samedi alors qu'ils se mesureront aux Wildcats de Moncton, sans victoire à ses 25 derniers matchs. Le Phoenix possède maintenant 50 points en 58 matchs, un seul de plus que le Drakkar, qui se trouve au 17e rang avec un match en main.

« C'est un piège ce match-là, craint toutefois Julien. Tout va être dans la préparation du match. Mentalement, on devra jouer notre match et non essayer de le gagner lors des premières minutes. Il n'y a rien qui va être facile là. »




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer