« On doit avoir plus de courage »

Le Phoenix souligne un but comme le font... (Spectre média, Maxime Picard)

Agrandir

Le Phoenix souligne un but comme le font maintenant tous les clubs, du hockey mineur aux équipes professionnelles. Les Sherbrookois ont répété ce rituel quatre fois samedi lors de leur victoire contre l'Océanic de Rimouski.

Spectre média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Même s'il est encore trop tôt pour évaluer la nouvelle équipe que Stéphane Julien a entre les mains, l'entraîneur du Phoenix trace déjà un constat : un manque de courage de la part de certains de ses joueurs.

Le pilote des Oiseaux souhaite voir ses troupiers se mettre le nez dans le trafic. Et non pas laisser tomber les gants chaque soir. Nuance.

« Il y a des matchs qui seront plus difficiles et ce sera ceux qui seront plus physiques, dit-il. On compte travailler là-dessus. Je ne veux pas dire que du moment que nos gars se feront brasser, ils arrêteront de jouer. Vraiment pas. Mais plus dans le sens que nos jeunes attaquants manquent de force et ne sont pas encore arrivés à maturité physiquement, ce qui fait en sorte qu'ils perdent leurs batailles à un contre un par exemple. »

Voilà une lacune que le directeur général Jocelyn Thibault a tenté de corriger durant la période de transactions, mais en vain.

« On est un peu petits à l'attaque, mais les gros attaquants qui ont du chien, les autres équipes veulent les garder et ils coûtent un prix de fou sinon », a noté Stéphane Julien.

Après une défaite honorable vendredi à Shawinigan et une victoire peu gratifiante samedi à Sherbrooke contre Rimouski, l'entraîneur estime que la jeunesse de son équipe paraîtra d'ici la fin de la saison.

« J'ai remarqué un manque de stabilité en défensive, mais l'ajout du vétéran de 20 ans Cody Donaghey aidera à solidifier le tout. On est très jeunes à l'attaque, mais on tenait à développer notre équipe à l'interne. On possède beaucoup de rapidité. On devra cependant avoir plus de courage à l'attaque. C'est ce que notre équipe espérait ajouter durant la période de transactions et on n'a pas réussi autant que souhaité. »

Les vétérans devront se lever

Chose sûre, il y a consensus chez le Phoenix.

« Les vétérans devront montrer l'exemple, estime Kevin Gilbert. On en compte moins dans l'équipe, mais ceux qui sont encore ici peuvent diriger les jeunes vers le bon chemin. »

« Les jeunes veulent jouer, obtenir la confiance de l'entraîneur et c'est bon signe, avance pour sa part Evan Fitzpatrick. On bâtit pour plus tard. Toutefois, on veut aussi gagner maintenant et en séries, on verra ce qui se passera. »

« Si tout le monde se regroupe, on peut aller loin, croit Kevin Gilbert. On est peut-être jeunes, mais avec notre éthique de travail et l'effort, on devrait connaître du succès dans un avenir rapproché. Même si notre équipe a perdu des leaders, on a maintenant plus de profondeur et on possède encore de bons joueurs expérimentés, comme Evan Fitzpatrick, Julien Pelletier, Nicolas Poulin, Julien Bahl, Thomas Grégoire, Luke Green, Hugo Roy et j'en passe. »

Le départ de Chase Harwell et de Carl Neill ont rapidement paru selon leur bon ami Fitzpatrick :

« C'est différent dans le vestiaire. C'est un peu plus silencieux, mais c'est normal. Tous les vétérans doivent en donner plus maintenant, moi entre autres en offrant une chance à mon équipe de gagner chaque soir. On doit trouver un moyen de remporter nos parties comme on l'a fait samedi. Parce que les victoires de 7-0, elles seront beaucoup plus rares. »

Fitzpatrick vole l'Océanic

Malgré ses 19 lancers samedi après-midi au Palais des sports, le Phoenix a tout de même marqué quatre buts pour voler la victoire à l'Océanic, qui a pourtant dirigé 36 tirs en direction du gardien Evan Fitzpatrick.

Le portier des Oiseaux s'est tout simplement montré brillant devant sa cage pour ainsi offrir un gain de 4 à 2 à son équipe.

« On se sauve avec les deux points! Ça me fait penser à la pub d'Ikea dans laquelle une femme rejoint son mari dans la voiture en lui disant de se dépêcher à démarrer la voiture pensant que le prix de la facture est censé être plus élevé », lance Stéphane Julien.

« Ce n'était pas notre meilleure, admet Anderson MacDonald, mais on a travaillé fort en troisième période pour finalement surprendre l'Océanic de Rimouski. On doit remercier Evan pour ce gain. »

« On est contents de retrouver le chemin de la victoire aussi rapidement après notre défaite de la veille à Shawinigan. On a perdu de bons vétérans récemment et ceux qui sont encore avec l'équipe doivent en donner plus comme certains l'ont fait aujourd'hui », estime pour sa part Fitzpatrick, la première étoile de la partie.

La formation de Rimouski dominait les locaux lorsque Benjamin Tardif a fait dévier un lancer du nouveau venu Simon Lefebvre. Contre toute attente, les Sherbrookois ont regagné le vestiaire avec une avance de 1-0 après 20 minutes.

Pas chic

Les troupiers de Serge Beausoleil ont attendu la fin de la deuxième période avant de déjouer pour une première fois Evan Fitzpatrick. Tyler Boland a nivelé la marque en comptant son 26e but de la saison.

Dylan Montcalm a donné les devants aux siens en début de troisième période : 2-1 pour les visiteurs.

Opportuniste, le Phoenix a aussitôt répliqué en déjouant à deux reprises l'ancien cerbère du Phoenix Alexandre Lagacé, et ce, en un peu moins de trois minutes grâce à Anderson MacDonald et Julien.

« Le but de MacDonald a redonné l'énergie nécessaire à nos joueurs pour gagner cette rencontre, estime Stéphane Julien. Parce que depuis le début du match, ce n'était pas chic. C'était extrêmement difficile pour nous. Une chance que Fitzpatrick était en forme ce soir. »

Hugo Roy a complété la marque en faisant dévier un tir de Luke Green.

« Je n'ai pas parlé aux gars après la partie. Ça ne servait à rien. Il n'y rien que je ne leur ai pas dit durant les deux premières périodes. Je tentais simplement de les réveiller du mieux que je le pouvais », résume l'entraîneur du Phoenix.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer