Le Drakkar battu par l'équipe B du Phoenix

William Giroux a rapidement donné confiance au Phoenix... (Spectre Média, René Marquis)

Agrandir

William Giroux a rapidement donné confiance au Phoenix en étant parfait en première période. Le cerbère des Cougars du Collège Champlain a bloqué 32 des 35 tirs du Drakkar à son premier départ.

Spectre Média, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Sans ses deux gardiens et plusieurs de ses meilleurs éléments, le Phoenix a surpris le Drakkar avec un gain de 5 à 3 vendredi au Palais des sports.

« Ce n'était pas facile, a admis Stéphane Julien. Sans la présence de neuf joueurs réguliers, certains évoluent sur la deuxième ligne au lieu d'être sur le quatrième trio ou dans les gradins. Ça relève du département des miracles. Malheureusement, mère Teresa est décédée et c'était la dernière qui a fait des miracles, mais nos gars en ont réalisé un aujourd'hui en se défendant d'une belle façon étant donné les circonstances. »

Le Phoenix s'est offert une avance rapidement dans la partie en marquant les trois premiers buts.

À l'occasion du match spécial de Noël, le gardien Trevor Martin a respecté le concept et a joué au père Noël en offrant quelques cadeaux aux locaux.

Après un tir précis déployé par Julien Pelletier qui a touché la cible, Chase Harwell a profité de la générosité de Martin à la suite d'un tir sans angle, et ce, peu après avoir servi une correction à D'Artagnan Joly.

Moins de 25 secondes plus tard, le portier du Drakkar s'est une fois de plus montré faible devant le lancer de Nicolas Roy, qui a cependant profité d'un cafouillage des défenseurs adverses.

Ce troisième but des Sherbrookois a mis fin à la soirée de travail de Martin, remplacé par Antoine Samuel.

« J'avais deux choix : utiliser mon temps d'arrêt ou changer de gardien, a précisé l'entraîneur de Baie-Comeau, Martin Bernard. J'ai opté pour la deuxième option. Antoine avait tout de même bien fait mardi lors de notre victoire de 5-0 contre le Phoenix, mais il montrait quelques signes de fatigue avant la rencontre. »

Le Drakkar revient de l'arrière

En deuxième période, les hommes Bernard ont ouvert la machine en comblant cet écart de trois points.

Simon Chevrier a d'abord fait dévier un tir de la ligne bleue derrière William Giroux, qui a effectué un premier départ dans la LHJMQ étant donné la commotion cérébrale de Justin Blanchette et Evan Fitzpatrick.

Christopher Benoît a ensuite tiré profit de la confusion entre le défenseur Carl Neill et son cerbère en poussant une rondelle laissée libre aux pieds de Giroux à la suite d'un retour accordé par ce dernier.

Jordan Martel a complété la remontée lors d'un avantage numérique pour ainsi mettre un terme au deuxième vingt, qui a été totalement à l'avantage du Drakkar.

« On a commencé cette période sur les talons et nos deux mauvaises punitions ont donné le rythme au Drakkar. Mais au final, il s'agit d'une grosse victoire pour nous avec neuf joueurs absents », a expliqué Stéphane Julien.

Giroux a mis fin à la poussée offensive des visiteurs en réalisant l'arrêt du match du bout de la jambière sur un deux contre un.

« Oh boy, s'est exclamé Julien en ce qui concerne la sortie de son gardien. On a eu droit à une très belle prestation de sa part. Il était calme, patient et il a fait le travail demandé. »

Le capitaine se lève

Dès la reprise du jeu au dernier tiers, Carl Neill a fait bouger les cordages alors qu'il se trouvait dans le coin de la patinoire. Le défenseur a lui-même semblé surpris de battre Samuel sur la séquence.

« On est revenus de l'arrière et c'est le point positif à retenir pour nous, a confié Martin Bernard. À 3-0, le Phoenix aurait pu fermer les livres. Malheureusement, on a pris de mauvaises punitions et elles sont difficiles à tuer celles-là. On ne peut pas se faire plaisir en étant indisciplinés et l'une de ces pénalités a mené au but gagnant. »

Neill a complété la marque dans un filet désert pour ainsi permettre aux siens de dépasser le Drakkar au classement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer