Défaite et blessures à Baie-Comeau

Les deux premiers trios du Phoenix semblent à... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Les deux premiers trios du Phoenix semblent à bout de souffle. Étant utilisés à outrance à cause des blessures, les Hugo Roy, Julien Pelletier et compagnie n'offrent pas le même rendement que lors du début de saison.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Non seulement le Phoenix s'est incliné par la marque de 5 à 0 à Baie-Comeau, mais en plus, l'organisation sherbrookoise a vu certains troupiers tomber au combat et visiter l'infirmerie, qui débordait déjà avant le début de la rencontre de mardi.

Sans leurs deux gardiens de but réguliers et de nombreuses ressources importantes à l'attaque comme à la défense, les Oiseaux ont manqué de munition contre le Drakkar.

Cette fois, le défenseur Julien Bahl et l'attaquant Jack Kilgour ont rejoint les Evan Fitzpatrick, Justin Blanchette, Nicolas Poulin, Kevin Gilbert, Olivier Schingh Gomez et compagnie dans les gradins.

« Ils ont subi une commotion cérébrale à la suite d'une mise en échec par-derrière et d'un choc à la tête sur le long des bandes, précise l'entraîneur Stéphane Julien. La perte de Bahl et Kilgour fait mal. Bahl était mon défenseur le plus constant et avec la blessure de Kilgour, on perd de la profondeur à l'attaque et il nous en manquait déjà. »

C'est au gardien de but du junior AAA Brady Labrecque que le Phoenix a confié la mission de remettre l'équipe sur le chemin de la victoire après une neuvième défaite consécutive à l'étranger.

« On a dominé en première période, admet le pilote sherbrookois. Les gars ont frappé le poteau à deux reprises. Après dix minutes, on avait concédé un seul lancer. Le gardien Antoine Samuel a fait la différence en arrêtant 27 tirs. La première étoile lui a été décernée avec raison. »

Le Phoenix a connu plus de difficulté au deuxième vingt, accordant ainsi un premier but au Drakkar après 1:18 de jeu, l'oeuvre de D'Artagnan Joly.

Vincent Lavoie et Simon Chevrier ont ensuite marqué deux buts en l'espace de 15 secondes, profitant ainsi d'un court moment de distraction de la part de Labrecque, qui n'avait gardé les filets que durant 162 minutes dans la LHJMQ avant ce match, et ce, avec les Remparts de Québec.

Vincent Lavoie a complété son doublé dans une cage déserte et Antoine Girard a déjoué Labrecque alors que le match était déjà hors de portée pour le Phoenix.

« Je sens que mes deux premiers trios sont essoufflés. On se trouve dans un creux et mes joueurs importants tentent de garder la tête hors de l'eau, mais il faudra trouver le moyen de nous en sortir rapidement », a ajouté Julien.

Labrecque a arrêté 23 des 27 tirs dirigés vers lui et cédera sa place mercredi à Brendan Cregan, une recrue provenant des Maritimes.

Au tour des Saguenéens

C'est donc avec un alignement plus que décimé que les Oiseaux affronteront les Saguenéens mercredi à Chicoutimi afin de compléter leur voyage de deux parties sur la route.

« Avec les nombreuses absences, on devra fermer le jeu au maximum, profiter de nos chances en avantage numérique et réduire les occasions de marquer de l'adversaire en demeurant disciplinés », note l'entraîneur.

Le Phoenix occupe actuellement le 17e rang. Si la saison se terminait aujourd'hui, la troupe de Stéphane Julien raterait les séries éliminatoires puisque les 16 meilleures formations sur les 18 clubs de la LHJMQ ont droit à un billet pour les éliminatoires.

Une victoire contre le Drakkar aurait permis au Phoenix d'occuper le 14e rang et de dépasser Baie-Comeau au classement.

Les Saguenéens (8e) connaissent quant à eux du succès dernièrement en ayant amassé au moins un point à huit reprises lors des dix dernières rencontres.

Partager

À lire aussi

  • Sursaut d'énergie à Chicoutimi

    Phoenix

    Sursaut d'énergie à Chicoutimi

    Que se passe-t-il avec les Saguenéens? Pour un troisième match de suite au centre Georges-Vézina, ils ont offert une performance bien tiède à leurs... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer