Retour à la maison et aux bonnes habitudes

La bonne humeur était au rendez-vous lors de... (Spectre Média, Maxime Picard)

Agrandir

La bonne humeur était au rendez-vous lors de l'entraînement optionnel du Phoenix vendredi matin, durant lequel presque tous les joueurs du Phoenix étaient présents. -

Spectre Média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Le Phoenix tentera de profiter de son retour à la maison pour ajouter quatre points au classement en fin de semaine. Après la visite des Saguenéens de Chicoutimi samedi à 16 h, les Sherbrookois recevront les Foreurs de Val-d'Or dimanche à 15 h. Les hommes de Stéphane Julien souhaitent d'ailleurs retrouver leurs bonnes vieilles habitudes pour l'occasion.

Les Oiseaux connaissent beaucoup de succès au Palais de sports et souhaitent que cela se poursuive ce week-end.

« On doit toutefois retrouver le même niveau d'énergie que l'on avait lors de nos parties à domicile. Malgré les deux dernières défaites, il faut bâtir sur nos matchs en Abitibi. Heureusement, on a retrouvé notre éthique de travail habituelle à Val-d'Or et à Rouyn-Noranda », estime l'entraîneur Stéphane Julien.

« Après deux mois d'activités, notre équipe se rend compte qu'elle ne peut pas se présenter à un match sans travailler et dernièrement, on n'est pas constants dans l'effort déployé, note pour sa part le défenseur de 20 ans Julien Bahl. On peut produire offensivement, mais on doit revenir à la base en ce qui concerne la défensive et revenir à nos bonnes habitudes en ce qui concerne le travail. »

Les Saguenéens se trouvent au 12e rang, à deux maigres points devant le Phoenix, qui occupe le 15e rang sur 18 formations.

« Ce sera un match de quatre points. Cette fin de semaine, on a une belle occasion d'aller chercher des points pour grimper au classement », rappelle le pilote des Oiseaux.

Encore une fois, les Sherbrookois devront se passer de la présence de nombreux joueurs. Ce qui commence à peser lourd dans le niveau d'énergie des troupiers de Stéphane Julien.

Cinq hockeyeurs manquent à l'appel à cause des blessures : Nicolas Poulin (de retour en janvier), Kevin Gilbert (retour prévu lors du voyage à Baie-Comeau et Chicoutimi les 6 et 7 décembre), Chase Harwell (absent pour le week-end), Nicolas Roy (a recommencé à pratiquer) et Olivier Schingh-Gomez (en attente de savoir s'il subira une opération).

« Il y a plusieurs équipes qui se trouvent dans notre situation, considère le gardien Evan Fitzpatrick. Chaque point compte puisque c'est très serré au classement. L'ambiance est bonne dans le vestiaire et tout le monde sait que si l'on joue de la façon dont on doit jouer, de bonnes choses surviendront. »

« J'aime le travail de nos remplaçants, assure de son côté Stéphane Julien. Ils jouent très bien. Félix Robert reviendra avec nous d'ici Noël et Édouard Michaud aura probablement encore une chance avec nous. Il a bien fait en Abitibi. »

« La fatigue n'est pas une excuse, clame Julien Bahl. Chaque équipe a ses blessés. Oui, on a des joueurs plus fatigués que d'autres. On a effectué de longs voyages sur la route dernièrement, mais tout le monde doit en donner plus et ceux qui sont utilisés davantage doivent monter leur jeu d'un cran et trouver une façon de gagner. On peut battre n'importe qui et il faut absolument trouver un moyen d'ajouter un maximum de points au classement d'ici Noël. »

Ce week-end, le Phoenix entame en effet déjà son dernier blitz avant les Fêtes.

« On veut terminer l'année du bon pied d'ici la fin de 2016 pour revenir après la pause des Fêtes avec une attitude positive et ça commence dès samedi ! » lance Fitzpatrick.

Rappelons que ce sera la partie des toutous en collaboration avec Estrie-Aide. Les amateurs seront invités à participer dimanche à la pluie de peluches lors du premier but des locaux.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer