Un voyage qui ne rapporte rien au Phoenix

Mathieu Joseph (trois buts), Alex D'Orio et Bokondji... (La Tribune, Jérôme Gaudreau)

Agrandir

Mathieu Joseph (trois buts), Alex D'Orio et Bokondji Imama ont connu une belle soirée de travail samedi à Saint-John lors de leur victoire de 7 à 2 contre le Phoenix.

La Tribune, Jérôme Gaudreau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Saint-Jean) Après une défaite à Charlottetown jeudi et un revers à Halifax vendredi, le Phoenix s'est une fois de plus incliné samedi, cette fois à Saint-Jean par la marque de 7 à 2. Les Sherbrookois ont donc quitté les maritimes avec les mains vides.

« Même si les gars ont bien rivalisé jusqu'à la fin de la deuxième période, le premier trio des Sea Dogs a eu le dessus sur nous et en n'ayant pas le dernier changement, c'était plus difficile pour moi de l'opposer à mes meilleurs joueurs, a expliqué l'entraîneur sherbrookois, Stéphane Julien. Les gars ont fourni l'effort et on a mieux joué qu'à Halifax, mais on s'est tout de même inclinés. »

Mathieu Joseph et le dur à cuire Bokondji Imama ont profité de la visite des Oiseaux pour effectuer un tour du chapeau chacun. L'insulte à l'injure : deux des trois filets de Joseph ont été marqués en désavantage numérique et Imama a rajouté un quatrième but en fin de match.

« J'ai changé quelque peu mon style de jeu et c'est payant. Je suis encore un joueur qui dérange, mais je suis capable de marquer et  je suis content d'avoir réalisé une première en comptant quatre buts ce soir », a affirmé Imama.

Les hommes de Stéphane Julien ont finalement été dominés et les unités spéciales se sont tout simplement montrées inefficaces du côté des Sherbrookois.

Duel d'anciens coéquipiers

On avait d'ailleurs droit à un duel d'anciens coéquipiers des Cantonniers de Magog devant le filet puisque Justin Blanchette protégeait la cage du Phoenix face à Alex D'Orio. Les Sea Dogs ont lancé à 40 reprises contre 26 pour le Phoenix.

« Je n'ai pas reçu beaucoup de tirs, mais j'ai fait le travail ce soir. Je ne suis pas surpris de voir Bokondji marquer quatre buts et Mathieu en compter trois, dont deux en désavantage numérique. Mathieu est rapide et utilise bien sa vitesse pour appliquer une pression sur les défenseurs à la ligne bleue et ce fut payant ce soir. »

Indiscipliné en première période, le Phoenix a perdu son rythme dès le premier but d'Imama réussi après avoir dévié un tir de la ligne bleue lors d'une attaque à cinq.

Yaroslav Alexeyev a lui aussi profité d'un avantage numérique pour niveler le compte grâce à un tir sans angle.

Au second vingt, Mathieu Joseph s'est inscrit pour une première fois à la marque en profitant de la circulation devant Blanchette pour loger la rondelle dans le filet.

À la suite d'une échappée de Jack Kilgour, Anderson MacDonald a marqué devant ses proches pour ramener les deux équipes à la case départ.

« Ce voyage était très spécial pour moi, mais on n'a malheureusement pas été en mesure de ramener des points lors de notre séjour dans les maritimes et c'est ce que je retiendrai davantage », a avancé MacDonald.

Imama a ensuite accepté une savante passe devant le filet pour battre Blanchette et Joseph en a rajouté en désavantage numérique en se dirigeant seul devant la cage du Phoenix alors qu'il restait moins d'une seconde à la deuxième période.

« Thomas Grégoire n'avait qu'à mieux gérer la possession de la rondelle et ce but effectué tout juste avant la fin a fait très mal », a admis Julien.

Imama et Joseph ont complété leur tour du chapeau au dernier tiers et Justin Blanchette a cédé pour une septième fois dans la soirée en fin de partie, une fois de plus devant Imama, peu reconnu pour ses talents de marqueur.

Notons que le Phoenix a perdu les services du défenseur Olivier Schingh-Gomez, blessé au bras. Julien Pelletier s'est aussi absenté un instant après avoir été ennuyé par une blessure à la jambe.

« On a de nombreux blessés et toutes ces absences ont paru durant le voyage dans les maritimes. Jouer trois parties en trois soirs sur la route, c'est difficile, surtout contre ces trois formations », a rappelé Jack Kilgour, qui a disputé la partie malgré des douleurs au pied.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer