Le Phoenix terrorise les Voltigeurs

C'était le spécial Halloween au Palais des sports samedi après-midi. Et le... (Archives La Tribune, Julien Chamberland)

Agrandir

Archives La Tribune, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) C'était le spécial Halloween au Palais des sports samedi après-midi. Et le Phoenix en a profité pour terrifier les Voltigeurs dans le cadre de la deuxième partie du Week-end des rivalités. Grâce au brio de Yaroslav Alexeyev et Hugo Roy, les Sherbrookois l'ont emporté par la marque de 7 à 3.

La formation de Drummondville n'a jamais été dans le coup alors que le Phoenix réservait une prestation monstre à ses amateurs.

Dès le départ, l'attaque des Oiseaux a terrorisé le gardien Frédéric Foulem. Celle des Voltigeurs s'est plutôt transformée en fantôme devant le portier Evan Fitzpatrick.

Hugo Roy n'a d'ailleurs pas perdu de temps avant d'inscrire les siens à la marque.

« Dès la première mise en jeu, on le savait que nos joueurs étaient en forme et qu'on allait connaître un bon match, indique l'entraîneur Stéphane Julien. On patinait bien, on lançait souvent au filet et on a établi un bon momentum. Plusieurs en ont profité pour débloquer offensivement et ce n'était vraiment pas le cas la veille lors de notre défaite de 3 à 2 à Drummondville. »

Les Européens Marek Zachar et Yaroslav Alexeyev ont accentué l'avance du Phoenix en ajoutant deux autres points au tableau en première période. Malgré la réplique de Frédéric Aubé, le Phoenix s'est redonné rapidement une avance de trois buts grâce à Hugo Roy une fois de plus.

Au deuxième vingt, Alexeyev a réalisé un jeu qui se retrouvera certainement dans les faits saillants de la semaine de la LHJMQ. Seul dans sa zone devant deux défenseurs adverses, le Russe a poussé légèrement la rondelle devant lui pour ainsi filer à toute allure vers Foulem, qui avait sous-estimé les talents de manieur de rondelle d'Alexeyev. Ce dernier a terminé la partie avec quatre points.

Joey Ratelle a ensuite redonné confiance aux Drummondvillois au milieu du deuxième tiers, mais Chase Harwell a récupéré une rondelle au vol peu après pour ainsi battre Foulem, ce qui a mis fin à la journée de travail du gardien. Hugo Talbot-Tassi s'est amené en renfort, ce qui n'a rien changé.

Ratelle en a rajouté en troisième période. Une fois de plus, le Phoenix a mis fin aux espoirs des visiteurs par le biais d'un tir parfait de Carl Neill.

« Il y a des parties comme celle-là durant lesquelles tout roule pour nous, indique le capitaine du Phoenix, Carl Neill. Si on a été indisciplinés hier à Drummondville, cette fois c'était à notre tour de profiter des mauvaises punitions obtenues par les Voltigeurs. »

Le Phoenix sera en action mercredi. Les Tigres de Victoriaville visiteront le Palais des sports pour ce match présenté à 19 h.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer