Le Phoenix s'incline en prolongation à Chicoutimi

Archives, La Tribune...

Agrandir

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Le Phoenix espérait profiter de son passage à Chicoutimi samedi pour empocher deux points contre la pire équipe de la LHJMQ. C'est finalement avec un seul point que les Sherbrookois ont quitté le Saguenay en direction de Baie-Comeau pour y disputer un deuxième match en deux jours.

Après avoir pris l'avance grâce au but de l'attaquant Hugo Roy en première période, le Phoenix a vu Ryan Verbeek créer l'égalité au deuxième vingt et Dmitry Zhukenov clore le débat en prolongation en récupérant un retour de lancer. Résultat: une victoire de 2 à 1 pour les locaux.

« On a eu nos chances de gagner ce match, mais on n'a pas su en profiter, explique le pilote sherbrookois Stéphane Julien. Yaroslav Alexeyev a d'ailleurs frappé le poteau et on a même commencé la prolongation en avantage numérique. On avait l'avance pendant la moitié du match, mais il faudra se contenter d'un seul point ».

À cause des nombreuses blessures et du virus qui a atteint Anderson Macdonald, deux nouveaux joueurs ont fait leur début dans la LHJMQ. Dany Coulombe et Félix Robert étaient jumelés à Marek Zachar.

« Ça ne paraissait pas qu'ils n'avaient jamais joué dans la junior majeur. J'étais satisfait de leur jeu », note l'entraîneur.

Xavier Potvin a bloqué 24 lancers dans la victoire. Son homologue Evan Fitzpatrick a reçu 27 tirs.

« Nos défenseurs vétérans ont joué une excellente partie, comme notre équipe en général. Il aurait fallu profiter davantage de nos occasions de marquer. On s'en va maintenant à Baie-Comeau dans le but de vaincre le Drakkar et de revenir vers Sherbrooke dimanche soir avec trois points sur une possibilité de quatre durant ce voyage sur la route », termine Julien.

Notons que Justin Blanchette sera devant le filet à Baie-Comeau, une terre qui a toujours été hostile pour le Phoenix dans le passé. Il s'agira d'ailleurs des retrouvailles entre les Sherbrookois et les anciens Oiseaux Vincent Deslauriers et Mikael Sabourin, qui évoluent maintenant dans l'uniforme du Drakkar.

Partager

À lire aussi

  • Le Phoenix se paie un festin offensif

    Phoenix

    Le Phoenix se paie un festin offensif

    Le Phoenix n'a fait qu'une bouchée du Drakkar et s'est offert un festin offensif en marquant huit buts dimanche à Baie-Comeau. »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer