Nicolas Poulin devra passer sous le bistouri

Nicolas Poulin... (Archives La Tribune, Maxime Picard)

Agrandir

Nicolas Poulin

Archives La Tribune, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Blessé depuis un mois à cause d'un coup de genou sournois de David Henley des Foreurs de Val-d'Or, Nicolas Poulin a appris une mauvaise nouvelle: il devra passer sous le bistouri lundi, ce qui pourrait engendrer une absence au jeu de trois mois.

Les derniers examens médicaux ont eu l'effet d'un douche d'eau froide sur la tête. En abordant le sujet, Nicolas Poulin se montre visiblement détruit par la nouvelle.

Sa blessure au genou pourrait s'agir d'une déchirure du ménisque. Dans le meilleur des cas, la déchirure serait mineure et il pourrait reprendre l'entraînement dans quelques semaines.

«Il avait déjà commencé à faire du vélo, il voyait son retour au jeu approcher et il est évidemment très déçu, lui qui était arrivé dans une forme optimale au camp», résume le directeur général du Phoenix, Jocelyn Thibault.

Pendant sa convalescence, David Henley voyait le nombre de matchs de suspension établi à huit s'écouler alors qu'il participait à son camp d'entraînement professionnel avec le Lightning de Tampa Bay.

Une situation qui ne doit certainement pas plaire à Poulin et Olivier Schingh-Gomez, aussi suspendu durant neuf parties pour s'être porté à la défense de son coéquipier...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer