Un choix de 11e ronde sur la glace

Yann-Félix Lapointe a peut-être été repêché en 11e... (Spectre Média, André Vuillemin)

Agrandir

Yann-Félix Lapointe a peut-être été repêché en 11e ronde lors du dernier encan, mais cela ne l'empêchera pas de prendre part au match inaugural du Phoenix.

Spectre Média, André Vuillemin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Yann-Félix Lapointe a peut-être été repêché en 11e ronde lors du dernier encan, mais cela ne l'empêchera pas de prendre part au match inaugural du Phoenix. Pendant ce temps, quelques défenseurs sélectionnés bien avant lui, comme en deuxième ronde notamment, évoluent au niveau midget AAA.

La progression du hockeyeur de 16 ans se déroule à la vitesse grand V. Il y a deux ans, il jouait dans le midget espoir. Au début de la saison dernière, le défenseur de Granby ne se trouvait même pas parmi les joueurs les plus utilisés des Cantonniers de Magog. Et cette année, il joue dans la LHJMQ.

« Avec les Cantonniers j'ai connu un lent début, se souvient-il. Je devais m'adapter. Je ne me faisais pas confiance et en travaillant avec l'entraîneur Félix Potvin et son adjoint Olivier Picard, j'ai amélioré plusieurs aspects de mon jeu. À la fin de la saison, j'avais du temps en avantage numérique et mon rôle était plus grand. »

Quand on lui a annoncé qu'il perçait l'alignement du Phoenix, Lapointe était bouche bée. Imaginez lorsqu'il a appris qu'il se retrouverait sur la glace du Palais des sports vendredi soir contre les Huskies de Rouyn-Noranda dans le cadre du lancement de la saison locale du Phoenix.

« Quand j'ai su que je faisais le club, j'étais vraiment content parce que je ne m'y en attendais pas nécessairement, souligne celui qui est très excité à l'idée de vivre la soirée mémorable de vendredi. Je n'en revenais pas et je n'ai eu aucune réaction devant les entraîneurs. »

Et si on lui avait demandé de retourner dans le midget AAA pour une dernière saison?

« Si je ne perçais pas l'alignement, je n'aurais pas eu de regrets parce que j'étais fier de moi : j'ai tout donné au camp et ça allait bien. Même si je ne jouerai pas toutes les parties cette année, je crois que c'est mieux pour moi de rester dans la LHJMQ plutôt que de retourner dans le midget AAA. Durant les entraînements, l'intensité est haute et le jeu est déjà plus relevé. Je suis vraiment content d'être ici et je ne voudrais pas retourner dans le midget AAA pour rien au monde. »

Finalement, comment la recrue se décrit-elle en tant que défenseur?

« Je suis un joueur calme avec la rondelle. Je ne suis pas flamboyant, mais je suis fiable. Ma relance offensive est bonne et je limite les erreurs au maximum en défensive. Je ne suis pas petit, mais le jeu est beaucoup plus physique dans la LHJMQ donc je devrai prendre plus de poids. J'ai encore beaucoup à faire pour m'établir dans ce circuit », résume Lapointe.

En vitesse

Le Phoenix impliquera les spectateurs lors de la cérémonie d'ouverture en leur offrant des bâtons lumineux afin d'éclairer le Palais des sports qui sera alors plongé dans le noir: «On souhaite qu'ils fassent du bruit et qu'ils animent le Palais. Le groupe de percussions Samajam sera présent et il y aura beaucoup d'ambiance dans le Palais des sports», promet la directrice des opérations, Sylvie Fortier.

////

La troupe promotionnelle de Hockey Canada, en lien avec la présentation du Championnat du monde de hockey présenté au Canada, sera sur place samedi tout comme l'équipe de la brasserie Sleeman qui offrira des dégustations. La journée de dimanche sera quant à elle principalement consacrée à la famille. Des jeux gonflables seront installés devant le Palais des sports et les pompiers proposeront quelques activités pour les plus jeunes.

////

Près de 3000 spectateurs sont attendus vendredi : « On sent un engouement autour de l'équipe et les gens sont conscients qu'il y a eu du changement depuis la dernière saison, indique Sylvie Fortier. Il est important de pouvoir compter encore sur l'appui de la population et les Sherbrookois peuvent se compter chanceux d'avoir une équipe de la LHJMQ dans leur municipalité.»

////

Le Service de police de Sherbrooke (SPS) prend les devants en vue du match d'ouverture du Phoenix, vendredi soir. On surveillera particulièrement ce qui se passe du côté du stationnement du palais des sports.

Le SPS fera respecter le règlement municipal en matière de stationnement des véhicules des partisans. Par exemple, on aura à l'oeil les automobiles qui ne seront pas stationnées correctement, comme sur un espace de verdure, sur une bordure, sur une bande médiane ou sur une platebande. Avec Claude Plante

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer