Le Phoenix l'emporte 4-3 contre les Foreurs

Yaroslav Alexeyev n'a pas tardé à faire sentir sa présence avec le Phoenix de... (Archives La Tribune, Jessica Garneau)

Agrandir

Archives La Tribune, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Yaroslav Alexeyev n'a pas tardé à faire sentir sa présence avec le Phoenix de Sherbrooke.

Un peu moins de 48 heures après son arrivée en sol sherbrookois, le Russe a inscrit un but en plus d'ajouter une passe dans une victoire de 4-3 du Phoenix contre les Foreurs de Val-d'Or samedi dans un match préparatoire disputé au Centre Jean-Lesage, à Mont-Laurier.

«Il a très, très bien fait, a vanté l'entraîneur-chef Stéphane Julien. Il vient d'arriver, mais on sent qu'il y a déjà une belle chimie qui s'installe avec (Marek) Zachar et (Julien) Pelletier. »

Alexeyev a complété le jeu amorcé par Zachar et Skylar Strumas pour porter la marque à 3 à 1 en fin de deuxième période. Il a ensuite servi une passe à Carl Neill au troisième engagement sur ce qui s'est avéré le but gagnant. Même si le centre des Foreurs, Mathieu Nadeau, a marqué à deux reprises en fin de match pour réduire l'avance des Oiseaux à un seul but, le score final ne représente pas l'allure de la rencontre assure Stéphane Julien.

«Ils ont marqué un but chanceux et ont ensuite marqué en désavantage numérique, mais on a dominé tout le match. On a vraiment bien joué. On patinait bien, on a été efficace dans notre zone et on a joué pendant 60 minutes. »

Benjamin Tardif et Julien Pelletier, tous deux en première période, sont les autres marqueurs chez les Sherbrookois. Le premier but des Foreurs a été l'affaire d'Alexis Pépin.

Le gardien Evan Fitzpatrick disputait quant à lui un premier match préparatoire pour le Phoenix en 2016, bloquant 17 des 20 lancers dirigés vers lui. Dereck Baribeau et Étienne Montpetit se sont partagé le travail équitablement chez les Foreurs, allouant chacun deux buts.

«Fitz a été très solide», soulignait Julien, visiblement satisfait de la tenue de ses troupiers.

Seule ombre au tableau, l'attaquant Nicolas Poulin a été victime d'un vicieux coup de genou de la part de David Henley, tôt en première période, et il n'est pas revenu dans le match.

«Son état sera évalué à notre retour, mais ça semble assez sérieux», mentionne l'entraîneur-chef.

Le Phoenix peut à tout le moins compter sur deux semaines de repos et d'entraînement avant de disputer son prochain match préparatoire, le 9 septembre, contre les Tigres de Victoriaville.

«Ça va être le moment de se concentrer sur la forme physique et le système de jeu », résume Stéphane Julien.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer