Jérémy Roy échangé

Jérémy Roy tentera sa chance pour une seconde... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Jérémy Roy tentera sa chance pour une seconde fois avec les Sharks de San Jose cet été au camp d'entraînement. S'il est rétrogradé, le défenseur devra rejoindre l'Armada de Blainville-Boisbriand. Grâce à cette transaction, le Phoenix regarnit sa banque de choix au repêchage.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Onde de choc chez le Phoenix : le meilleur joueur de l'histoire de l'organisation a été échangé. En retour, les Oiseaux regarnissent leur banque de choix.

Le défenseur étoile du Phoenix Jérémy Roy prendra la direction de Blainville-Boisbriand et se joindra à l'Armada la saison prochaine. Sherbrooke retrouve en échange son choix de première ronde en 2017 cédé dans la transaction impliquant le joueur de 20 ans Nathanael Halbert ainsi qu'un autre choix de premier tour et une sélection de deuxième ronde.

Rappelons que le directeur général Jocelyn Thibault avait également obtenu un choix de 7e ronde en 2016 tout en envoyant à Blainville-Boisbriand le vétéran défenseur Alexis Vanier. Ce dernier a aussitôt pris la direction de Charlottetown contre un choix de 5e ronde offert par les Islanders peu avant la limite de la période de transactions.

Selon les informations obtenues par La Tribune, mais qui n'ont pas été confirmées par le Phoenix ou l'Armada, l'autre choix de premier tour obtenu serait en 2018 et la sélection de deuxième ronde, en 2016. Le tout devrait être officialisé au repêchage 2016 présenté le 4 juin à Charlottetown.

Miné par les blessures

Sélectionné en première ronde par le Phoenix en 2013, quatrième au total, Jérémy Roy n'a pas été épargné par les blessures lors des deux dernières saisons. Ce qui l'a empêché de devenir un membre potentiel de la dernière édition de l'équipe de hockey junior du Canada.

Jérémy Roy a d'ailleurs raté la fin de saison et les séries en raison d'une douleur à la jambe, lui qui savait déjà que ses jours étaient comptés à Sherbrooke puisqu'il a dû lever sa clause de non-échange en début janvier. L'organisation assure que son défenseur n'a jamais obtenu le feu vert des médecins pour revenir au jeu dernièrement.

Âgé de 18 ans, Roy a amassé 121 points en 155 parties lors de ses trois campagnes à Sherbrooke. Le choix de deuxième ronde des Sharks de San Jose en juin 2015 n'aura joué que six parties en séries avec le Phoenix au cours desquelles il a obtenu un but et quatre passes l'an dernier contre les Islanders de Charlottetown.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer