L'effet Dandenault

Entouré de ses amis et de sa famille,... (Spectre Média, Maxime Picard)

Agrandir

Entouré de ses amis et de sa famille, Mathieu Dandenault a vu son chandail numéro 25 être soulevé dans les hauteurs du Palais des sports. Sa présence a été inspirante pour le Phoenix, qui a vaincu les Wildcats de Moncton par la marque de 7 à 1.

Spectre Média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Est-ce la présence de Mathieu Dandenault, de Kay Schweri ou bien encore la diffusion du match à la télévision qui a mené le Phoenix vers une victoire de 7 à 1 contre les Wildcats de Moncton? « Toutes ces réponses », admet l'entraîneur Stéphane Julien.

Le Palais des sports était presque plein vendredi pour accueillir l'ancien joueur professionnel ainsi que la deuxième meilleure équipe au classement général de la LHJMQ.

Tout juste avant le retrait de son chandail, Dandenault s'est adressé aux joueurs sherbrookois.

« Mathieu a motivé les gars avant le match avec son discours, explique le pilote du Phoenix. Il a aussi abordé le sujet de sa carrière. Il est une belle inspiration pour les jeunes. »

« C'est plaisant de rencontrer des gars inspirants comme Mathieu Dandenault qui ont emprunté le même chemin que nous dans le passé, admet le capitaine Carl Neill. Il a mis l'accent sur l'effort durant son discours d'avant-match et on a compris le message. Avec cette cérémonie, ainsi que la présence de Kay Schweri dans l'alignement et de TVA Sports au Palais, on devait se présenter avec le couteau entre les dents. »

Pas moins de 3227 spectateurs ont assisté à cette soirée historique.

« Je pense bien qu'on a donné un bon spectacle! Heureusement que je n'ai pas choisi le numéro 25 à mon arrivée, mais plutôt le 27. Le 25, je ne l'aimais pas! » lance à la blague Julien Pelletier.

« La cérémonie a certainement été très motivante, parce que nous voulons tous voir notre numéro être un jour retiré ou bien connaître une carrière comme la sienne », note pour sa part Kay Schweri, auteur de deux buts et d'une mention d'aide à son retour au jeu après une absence d'environ neuf semaines.

« J'étais tanné de regarder les parties dans les gradins et je suis heureux d'être enfin de retour. Avec toutes ces circonstances, on devait gagner cette partie », ajoute-t-il.

Départ canon

La troupe de Stéphane Julien a commencé la rencontre en lion en marquant quatre buts consécutifs : Julien Pelletier, Kay Schweri, Guillaume Gauthier et Kevin Gilbert ont tour à tour déjoué la vigilance de Blade Mann-Dixon.

« On ne s'attend jamais à voir autant de buts dès le départ, affirme Stéphane Julien. On a manqué plusieurs chances dans nos derniers matchs et cette fois, on marquait sur chaque occasion. Tout le monde s'est présenté ce soir et je suis content pour les gars. Ils méritaient un meilleur sort dernièrement. J'espère que cette victoire nous donnera un bel élan pour la suite des choses. »

En deuxième période, le changement de gardien n'a pas eu les effets escomptés pour Moncton.

Julien Pelletier a enfilé l'aiguille pour une deuxième fois et Daniel Audette l'a imité en ayant le dessus sur Keven Bouchard afin d'offrir au Phoenix une avance de six buts, rien de moins.

Kevin Klima a évité la honte en inscrivant les visiteurs à la marque grâce à une passe de Conor Garland, le meilleur pointeur du circuit et de loin.

« Conor Garland est tout un numéro. Il est difficile à gérer, et ce, pour les deux équipes », confie Julien en faisant référence à son indiscipline et aussi au danger qu'il constitue pour tous ses adversaires.

Kay Schweri a été le dernier à battre Bouchard. Mann-Dixon a ensuite retrouvé son filet et aucun but n'a été marqué en troisième période.

« Kay a super bien joué et ses passes sont incroyables, constate l'entraîneur du Phoenix. Guillaume Gauthier aurait peut-être 15 buts de plus s'il avait joué avec Kay durant toute la saison! »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer