Encore l'Abitibi

C'est au tour des Huskies, qui ont infligé... (Photo fournie, Jean-François Vachon)

Agrandir

C'est au tour des Huskies, qui ont infligé une défaite de 6 à 1 au Phoenix vendredi à Rouyn-Noranda, de se présenter au Palais des sports mercredi.

Photo fournie, Jean-François Vachon

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Val-d'Or) Difficile de jouer en Abitibi. Pas seulement pour le Phoenix, mais pour toutes les équipes du circuit. Son troisième et dernier voyage à Rouyn-Noranda et Val-d'Or étant complété, la troupe sherbrookoise s'avoue maintenant blanchie cette saison: aucun point sur une possibilité de douze.

Au lendemain d'un revers à Rouyn-Noranda, la troupe sherbrookoise s'est écroulée samedi en troisième période, se dirigeant ainsi vers une défaite de 4 à 2 contre les Foreurs.

Les Huskies entretiennent maintenant un dossier de 19-1-0-2 à l'Aréna Iamgold et les Foreurs conservent une fiche de 17-3-0-2 au Centre airCreebec.

«Avant même de monter dans l'autobus jeudi à Sherbrooke, on savait que le défi était énorme», a fait remarquer Hugo Roy.

«Je suis vraiment content de l'effort déployé par mes joueurs ce soir, a tout de même confié l'entraîneur Stéphane Julien contrairement à ce qu'il avait dit la veille à Rouyn. On s'est bien battus, mais notre avantage numérique n'a pu faire la différence.»

Il faut avouer que défensive du Phoenix est soudainement devenue poreuse en troisième période contre les Foreurs. Ces derniers ont compté trois buts en moins de cinq minutes. Avant cela, le Phoenix était encore dans le coup.

« Les deux équipes d'Abitibi sont les meilleures du circuit cette année, a rappelé Julien Pelletier. En plus, elles ont amélioré leur alignement après Noël en ajoutant de la vitesse. On a par contre prouvé aux Foreurs que notre club pouvait rivaliser contre eux.»

La mauvaise nouvelle, c'est que les deux formations abitibiennes visiteront le Palais des sports cette semaine. Les Huskies seront en ville mercredi, les Foreurs samedi.

«On doit absolument gagner et rester positifs, a renchéri Pelletier. Ce ne sera pas plus facile de jouer contre ces deux équipes au Palais des sports, mais il y a toujours un avantage d'être à la maison. Le but est d'aller chercher deux victoires. Elles feraient beaucoup de bien à notre équipe.»

Le chemin vers les séries

Même s'il reste encore 26 parties à disputer, le Phoenix tente déjà de se maintenir sur la route menant aux séries en étant 14e au classement général.

«Peu importe où notre club se retrouvera dans le classement, une fois arrivé en séries tout peut arriver. Le restant de la saison sera important et on tentera de gagner un maximum de parties pour commencer les éliminatoires dans un bon état d'esprit», informe Julien Pelletier.

«Ce sera une question de momentum et franchement, on se rapproche du but, confirme Hugo Roy. On a mieux joué contre les Foreurs. Mais notre problème depuis quelque temps, c'est la difficulté de générer de l'offensive.»

«Et idéalement, il faudrait réussir à trouver le moyen de gagner davantage sur la route d'ici la fin de la saison, estime pour sa part Daniel Audette. On est toutefois conscients que le voyage en Abitibi n'est pas le plus facile, mais c'était notre dernier.»

Une belle intégration

Pour la première fois, Stéphane Julien a pu voir à l'oeuvre la forte majorité des nouveaux joueurs acquis récemment.

« Mais sans la présence de Kay Schweri et Jack Kilgour, l'évaluation de notre nouvel alignement est plus difficile à faire, souligne l'entraîneur. Leur retour au jeu ajoutera de la profondeur et je pourrai alors mieux utiliser mes joueurs sans surtaxer certains d'entre eux.»

L'attaquant Julien Pelletier a de son côté aimé ce qu'il a vu.

«Halbert amène une belle stabilité à la ligne bleue, Chapados est rapide et efficace en défensive puis notre nouveau gardien s'est bien adapté au groupe. Nos cinq nouveaux joueurs semblent déjà bien intégrés: c'est comme s'ils étaient avec nous depuis longtemps.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer