Première sortie victorieuse au Centre Vidéotron pour le Phoenix

Jamais le Phoenix n'avait joué devant une foule... (Vincent Lévesque Rousseau)

Agrandir

Jamais le Phoenix n'avait joué devant une foule aussi dense : la seconde plus importante des Remparts depuis leurs débuts dans le nouvel amphithéâtre.

Vincent Lévesque Rousseau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) À sa première visite au Centre Vidéotron de Québec, le Phoenix a retrouvé le chemin de la victoire en comptant quatre buts au dernier tiers pour ainsi vaincre les Remparts par la marque de 4 à 1.

Sans les prouesses de Callum Booth, le Phoenix n'aurait pas eu à trimer aussi fort au dernier tiers pour obtenir les deux points. Le portier des Remparts s'est montré sensationnel jusqu'à ce que Kevin Gilbert inscrive les siens au pointage.

Cette victoire devant 17 897 spectateurs servira-t-elle d'étincelle à cette équipe qui en a grandement besoin?

«  On n'attendait qu'une victoire comme celle-ci pour  profiter d'un nouveau souffle, indique le gardien partant Alexandre Lagacé. Je souhaite que ce soit le point tournant de notre saison. Jouer ici, c'est un peu intimidant. Booth a fait de gros arrêts et personne n'a paniqué ce soir. Notre attitude nous a permis de gagner ce match. Je crois sincèrement qu'il s'agissait de notre meilleure partie cette saison.»

Après avoir vu Matthew Boucher donner les devants aux Remparts au premier vingt, le Phoenix n'a jamais lâché et a multiplié les attaques.

 Le Phoenix fait le plein de confiance

Même si Gilbert a servi de bougie d'allumage, les deux buts de Daniel Audette ont été d'une importance capitale.

« On a offert du bon hockey pendant soixante minutes, ce que nous n'avons pas toujours fait dans le passé, admet Audette. Kevin a marqué tout un but et on a gagné en énergie par la suite. Cette partie nous redonnera confiance. »

« Le vent a finalement tourné du bon bord en troisième période, estime quant à lui Carl Neill. On a réussi à tuer plusieurs punitions. Daniel Audette a d'ailleurs marqué son deuxième en désavantage numérique, mais c'est le but à forces égales de Kevin Gilbert qui a changé le momentum. »

Guillaume Gauthier a finalement profité d'une cage vide pour obtenir le dernier filet du Phoenix, et ce, devant ses anciens partisans.

Lagacé a réalisé 25 arrêts dans la victoire contre 30 pour Booth.

 Un entraîneur satisfait

Ce gain face aux Diables rouges était le deuxième en quatre matchs pour le nouvel entraîneur des Oiseaux et on peut dire que Stéphane Julien a quitté le Centre Vidéotron plus que satisfait.

« On était prêts pour cette partie. Le premier dix minutes a été à notre avantage, mais les punitions ont coupé les jambes de mes joueurs. On est bien revenus par la suite avec quatre buts sans riposte malgré notre manque de confiance », souligne Stéphane Julien.

L'excitation était à son comble avant le début de la rencontre. Jamais le Phoenix n'avait joué devant une foule aussi dense : la seconde plus importante des Remparts depuis leurs débuts dans le nouvel amphithéâtre.

« J'avais demandé aux jeunes d'aller voir tout de suite la vue à la surface de la patinoire pour qu'ils ne soient pas intimidés une fois la partie commencée. Grâce à notre bon début de rencontre, la tension a baissé rapidement. Il faut maintenant espérer que cette expérience aura des répercussions positives, parce que nous méritions un meilleur sort lors de nos dernières sorties », a conclu le pilote sherbrookois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer