Julien est «un fan de Gilbert»

Auteur de six buts et cinq mentions d'aide... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Auteur de six buts et cinq mentions d'aide cette saison, et ce dans un rôle plutôt effacé, Kevin Gilbert  a gagné la confiance de ses coéquipiers et de son entraîneur en peu de temps.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Kevin Gilbert n'a disputé que 24 parties dans la LHJMQ, dont une seule depuis la nomination de Stéphane Julien. Mais déjà, le Sherbrookois se trouve parmi les favoris du nouvel entraîneur-chef du Phoenix.

Vendredi lors de la victoire de 8 à 2 contre le Drakkar de Baie-Comeau, Gilbert partageait le premier trio avec Daniel Audette et Julien Pelletier.

« Je suis un fan de Kevin depuis trois ans. Dès qu'on l'a repêché, je le regardais évoluer de près. Il n'a pas joué pendant un an à cause d'une commotion cérébrale l'an dernier. Il a par contre retrouvé sa confiance rapidement », souligne Stéphane Julien.

Auteur de six buts et cinq mentions d'aide jusqu'à maintenant, et ce dans un rôle plutôt effacé, le petit ailier a gagné la confiance de ses coéquipiers et de son entraîneur en peu de temps.

Daniel Audette n'a d'ailleurs pas hésité à louanger son compagnon de trio la semaine dernière. Le joueur de centre se disait impressionné par sa rapidité et sa hargne.

« Kevin Gilbert est un joueur très rapide, confirme Julien. Je le trouve dominant. Il ressentira certainement un peu de fatigue puisqu'il a dû prendre une pause la saison dernière, mais je suis content de ce que je vois. Il sera encore plus utile dans un futur rapproché. »

Un premier «vrai» défi

Sans rien enlever au Drakkar, dernier au classement général, Julien Pelletier estime que l'Armada et les Voltigeurs constituent un défi plus imposant :

« On a peut-être bien joué contre le Drakkar, mais on s'attend à un meilleur test jeudi et vendredi. On veut terminer l'année du bon pied avec deux grosses victoires. L'Armada ne compte peut-être pas sur un alignement complet, mais on sait que la troupe de Joël Bouchard travaille toujours très fort. Montembeault sera absent : le gardien numéro 2 voudra certainement faire bonne impression. »

« L'Armada est une équipe bien préparée, ajoute Julien. L'effort est toujours au rendez-vous. Plusieurs bons joueurs sont blessés pour Blainville-Boisbriand. Cependant, on ne s'arrête pas à ça. Pour gagner la partie, on devra fournir encore plus d'efforts que les joueurs de l'Armada. »

Rappelons que le portier Samuel Montembeault participe au camp d'Équipe Canada en Finlande en vue des Mondiaux de hockey junior. Evan Fitzpatrick sera le gardien partant pour Sherbrooke.

Par ailleurs, la blessure à Kay Schweri tarde à guérir. Son retour au jeu est prévu au milieu du mois de janvier, ce qui l'empêche de rejoindre l'équipe suisse aux Mondiaux.

Jason Imbeault effectuera pour sa part un retour au jeu. La recrue a regardé la dernière partie du haut des gradins.

Et après avoir été laissé de côté en fin de match afin de le protéger, Jérémy Roy est désormais complètement remis de sa blessure à la cheville.

« Jérémy est à cent pour cent. Il a participé à tous les entraînements et il aura le temps de jeu qu'il mérite contre l'Armada. S'il joue bien, il obtiendra encore son trente minutes de glace », précise l'entraîneur-chef.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer