Du punch offensif pour le sprint du week-end

Tenu à l'écart du jeu depuis près d'un... (Spectre Média, Maxime Picard)

Agrandir

Tenu à l'écart du jeu depuis près d'un mois, Daniel Audette (à gauche) a participé aux entraînements de la semaine et renouera avec l'action vendredi soir au Palais des sports contre les Screaming Eagles du Cap-Breton.

Spectre Média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Une fin de semaine chargée attend le Phoenix. Les Sherbrookois disputeront trois matchs en trois jours. Heureusement, ils pourront compter sur du renfort. Daniel Audette renouera avec l'action dès vendredi soir lors de la visite des Screaming Eagles du Cap-Breton.

Les hommes de Judes Vallée ne profiteront pas d'un long répit puisqu'ils se dirigeront vers Gatineau samedi pour ensuite accueillir les Saguenéens de Chicoutimi dimanche au Palais des sports.

Selon les dernières nouvelles divulguées par l'organisation, tout indique que Jérémy Roy pourrait aussi effectuer un retour au jeu durant le sprint du prochain week-end. Le 15 novembre, l'équipe médicale confirmait que le défenseur étoile raterait deux semaines d'activités.

« On ne ferme pas la porte sur la possibilité de revoir Jérémy Roy dans les prochains jours, se réjouit Judes Vallée. Les joueurs ont tout de même bien fait malgré l'absence de Jérémy et Daniel et ils doivent fournir autant d'efforts malgré le fait que Daniel soit de retour vendredi. Ce dernier devra par contre adopter notre façon de jouer des dernières semaines. Chose sûre, il amènera de la vitesse et de l'offensive. »

L'entraîneur des Oiseaux espère maintenant que ses autres troupiers aient récupéré suffisamment après leur long voyage dans les Maritimes.

« On a connu de bons entraînements et il faudra piger dans nos réserves d'énergie tout en la gérant de façon intelligente. Pour y parvenir, les gars devront effectuer de courtes présences sur la glace. Devant les buts, Alexandre Lagacé sera certainement utilisé. Reste à savoir quand. On connaît l'importance des trois prochains matchs et le défi sera de maintenir le même niveau d'effort et de concentration lors de chaque partie. »

Des points de repère

À sa dernière sortie dans les Maritimes, le Phoenix a surpris tout le monde en blanchissant les gros canons des Screaming Eagles du Cap-Breton. Les Pierre-Luc Dubois, Evgeni Svechnikov, Maxim Lazarev et Michaël Joly auront la chance de se reprendre face à Evan Fitzpatrick, qui devrait être envoyé dans la mêlée vendredi soir.

« Cette partie nous a permis de créer des points de repère, souligne Vallée. On a été efficaces en zone défensive en coupant les lignes de passe et en restreignant l'espace dans les zones dangereuses. On doit maîtriser leur grosse ligne. Nos unités spéciales ont également fait le travail dernièrement. Ça fait toute la différence. »

Un piège à l'horizon

Le Phoenix connaît la force de frappe des Screaming Eagles et redoute les Olympiques de Gatineau. Un piège se dresse toutefois devant les Sherbrookois : prendre les Olympiques de Gatineau à la légère dimanche.

« Les Olympiques sont peut-être au 15e rang au classement général, mais ils ont connu du succès récemment. Je crois qu'on se trouve dans une période durant laquelle tout le monde peut battre tout le monde. On constate du moins une meilleure parité que lors des premières semaines de la saison », estime le pilote du Phoenix.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer