Défaite du Phoenix en fusillade

Le joueur des Cataractes Giovanni Fiore a marqué... (PHOTO IMACOM, JULIEN CHAMBERLAND)

Agrandir

Le joueur des Cataractes Giovanni Fiore a marqué deux fois dans cette défaite crève-coeur du Phoenix.

PHOTO IMACOM, JULIEN CHAMBERLAND

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Il était si près d'obtenir une victoire contre les meneurs au classement général, mais le Phoenix de Sherbrooke s'est incliné par la marque de 5 à 4 en fusillade face aux Cataractes de Shawinigan.

Les Sherbrookois ont donc laissé filer une avance de trois buts pour ainsi encaisser une onzième défaite en 15 rencontres.

Fidèle à sa récente habitude, le Phoenix a été le premier à marquer tôt dans la rencontre. Après seulement 16 secondes de jeu, Daniel Audette a poussé la rondelle dans le fond du filet alors qu'il y avait confusion entre le gardien Frédéric Foulem et ses défenseurs.

Après révision de la part des officiels, le but a finalement été accordé.

Daniel Audette a encore fait des siennes. Posté derrière le filet, il a servi une savante passe à Jérémy Roy. Le défenseur étoile du Phoenix a battu Foulem grâce à un tir de loin en avantage numérique.

Les Cataractes ont par la suite obtenu une tonne de chances de marquer en première période, mais le seul qui a pu déjouer Evan Fitzpatrick fut Dennis Yan. La chance lui a souri cette fois, car après avoir touché le poteau, Yan a vu un retour de lancer rebondir sur sa palette et ne pouvait rater cette occasion en supériorité numérique.

Daniel Audette n'avait toutefois pas terminé sa distribution de cadeaux. Nicolas Poulin a accepté le relais de son coéquipier pour ainsi ajouter un troisième but à la fiche des siens, et ce, à 45 secondes de la fin du premier tiers.

Les Cataractes ont misé sur un nouveau gardien pour entamer la période médiane : Foulem a laissé sa place à Mikhail Denisov.

L'auteur du seul but de Shawinigan a ensuite perdu la tête devant Thomas Grégoire en le dardant sauvagement, ce qui a valu un cinq minutes de punition et une expulsion à Dennis Yan.

Sans surprise, Daniel Audette a une fois de plus laissé parler tout son talent en obtenant un deuxième but et un quatrième point après avoir effectué un tir du cercle de mise en jeu lors de l'avantage numérique.

Immédiatement après cette séquence, Fitzpatrick a été malchanceux en ratant un dégagement de la ligne bleue des Cataractes alors que Nicolas Welsh souhaitait simplement remettre la rondelle profondément en zone adverse.

Le gardien sherbrookois aurait pu être dérangé par ce mauvais but accordé, mais au contraire : il a rehaussé son niveau de jeu en se montrant solide devant chaque tir reçu au deuxième vingt.

Les hommes de Martin Bernard n'ont pas baissé les bras en troisième période et la meilleure équipe du circuit Courteau a réduit l'écart à un but quand Giovanni Fiore a été le premier à sauter sur un retour de lancer : 4 à 3 Phoenix.

Fiore, encore lui, a nivelé la marque en fin de partie en récupérant une fois de plus une rondelle libre devant le portier sherbrookois.

Soudainement, le mauvais but accordé sur un dégagement venait hanter Fitzpatrick.

Les deux formations ont gardé le meilleur pour la fin. En prolongation, chaque équipe a obtenu des chances inouïes de marquer : Kay Schweri a entre autres frappé un poteau et Fitzpatrick a multiplié les arrêts miraculeux.

Les Cataractes ont finalement quitté le Palais des sports avec les deux points, puisque Mathieu Olivier a été le dernier à marquer lors des tirs de barrage.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer