Week-end d'ouverture difficile pour le Phoenix

Le gardien du Phoenix Evans Fitzpatrick est impuissant... (Photo Imacom, René Marquis)

Agrandir

Le gardien du Phoenix Evans Fitzpatrick est impuissant sur ce jeu et il ne peut que regarder la rondelle rouler dans son filet.

Photo Imacom, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Une sortie « gênante ». Voilà comment l'entraîneur Judes Vallée a qualifié la prestation du Phoenix après la deuxième défaite des siens lors du week-end d'ouverture. Marque finale : 5 à 0.

« C'est pour moi l'une des fois que je me sens le plus mal de commenter une partie, a lancé dimanche Judes Vallée au point de presse d'après-match. On a manqué d'effort et on est sortis du système. Notre jeu défensif est inacceptable depuis le début de la saison. »

Il faut avouer que l'indiscipline a rapidement ralenti les élans du Phoenix en début de rencontre. Skylar Strumas, Scottie Greene, Chase Harwell, Thomas Grégoire et Kay Schweri ont tous été punis au premier vingt.

L'Armada n'a cependant jamais su en profiter, en se butant chaque fois à un Evan Fitzpatrick en forme.

C'est tout de même la formation de Blainville-Boisbriand qui a ouvert la marque au Palais des sports grâce à Brendan Hamelin. Ce dernier a battu Fitzpatrick sous la mitaine avec un tir rapproché.

Les malheurs du Phoenix se sont poursuivis au second vingt. À sa sixième chance en avantage numérique, l'Armada a bombardé le gardien sherbrookois pour finalement conclure la séquence avec un but de Connor Bramwell.

Le capitaine Philippe Sanche a ensuite triplé l'avance des siens au milieu du deuxième tiers et le Phoenix semblait par la suite complètement désorganisé dans sa zone.

La troisième période n'a guère été meilleure pour le Phoenix. L'Armada a même ajouté l'insulte à l'injure en marquant un quatrième but, cette fois en désavantage numérique.

Solide malgré tout devant sa cage jusque-là, Evan Fitzpatrick a cédé une cinquième fois devant le tir faible de Kristian Pospisil.

Les Sherbrookois avaient pourtant obtenu une chance en or de gâcher la partie parfaite du gardien Mark Grametbauer quelques minutes auparavant lors d'un avantage numérique de cinq minutes, mais rien ne fonctionnait pour la troupe de Judes Vallée, qui n'a jamais été dans le coup.

Notons que Morgan Adams-Moisan a été chassé du match après avoir entraîné dangereusement Thomas Grégoire dans sa chute.

« On ne joue pas de façon serrée en défensive, estime Guillaume Gauthier. Tout est une question de détails présentement. »

Plusieurs joueurs manquaient à l'appel une fois de plus chez les deux équipes. Chez le Phoenix, Jérémy Roy, Daniel Audette, Carl Neill, Julien Pelletier et Alexis Vanier participent toujours à leur camp professionnel respectif.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer