Une bonne leçon pour le Phoenix avant la saison

Ce n'est jamais le type de match auquel un entraîneur aime assister, mais s'il... (Imacom, Jessica Garneau)

Agrandir

Imacom, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Ce n'est jamais le type de match auquel un entraîneur aime assister, mais s'il est pour arriver, vaut mieux que cela survienne durant le camp d'entraînement. Le Phoenix de Sherbrooke s'est incliné jeudi par manque d'effort au compte de 5 à 2 contre les Foreurs de Val-d'Or.

Ce dernier match préparatoire ne passera pas à l'histoire. Mais chose certaine, Judes Vallée souhaite qu'il reste gravé dans la mémoire de ses troupiers.

« Aujourd'hui on a eu une bonne leçon, confie le pilote sherbrookois. Ce match nous démontre que pour gagner, on doit travailler. On a joué comme une équipe qui avait compté beaucoup de buts durant le camp et qui pensait que ça allait être facile. Bref, on a disputé une petite partie tranquille sans trop vouloir se faire mal et ce n'est pas comme ça que ça fonctionne! »

Pour plusieurs raisons, le Phoenix manquait donc de hargne hier au Palais des sports.  

« On ne peut pas gagner en se fiant seulement à notre talent et il fallait que ce genre de rencontre survienne pour que l'on puisse nous en souvenir, avance Judes Vallée. Mes joueurs vont aussi comprendre que s'ils ne travaillent pas durant les parties, ils vont le faire durant les entraînements. »

« Mis à part notre gardien Evan Fitzpatrick et la ligne à Vincent Deslauriers (Kay Schweri et Guillaume Gauthier), c'était très ordinaire », enchaîne l'entraîneur.

« On a joué avec trop de mollesse, soutient pour sa part le défenseur vétéran Julien Bahl. Quand ça brasse, les joueurs doivent s'impliquer un peu plus. Ce type de partie arrive au bon moment et je suis content de terminer le camp avec un match contre une bonne équipe rapide comme les Foreurs. On sera davantage prêts lorsque la saison débutera vendredi. »

Éviter les revirements

S'il espérait que sa formation accorde moins de tirs à l'adversaire, Judes Vallée a certainement dû être déçu jeudi soir. Evan Fitzpatrick a réalisé 36 arrêts dans la défaite des siens.

« Pour limiter le nombre de tirs accordés, on doit absolument réduire la quantité de revirements, surtout en zone neutre », observe Julien Bahl.

Plus la saison avancera, plus la défensive du Phoenix se resserrera selon lui.

« On doit rester patients quand même. Les amateurs auront droit à une belle saison je crois. Je ne pense pas que l'on répétera les mêmes erreurs après Noël. On sera plus efficaces. »

Faits saillants

Kay Schweri et Guillaume Gauthier ont touché la cible pour le Phoenix.

Nicolas Aubé-Kubel a été brillant en récoltant deux buts et une passe. Adam Cheezo, William Gignac et Alexis Pépin sont les autres marqueurs.

La troupe de Judes Vallée termine ainsi son calendrier préparatoire avec une récolte de trois victoires en cinq matchs.

Partager

À lire aussi

  • Mario Durocher passionné depuis 1992

    Sports

    Mario Durocher passionné depuis 1992

    Mario Durocher en a fait du chemin depuis ses débuts derrière un banc de la LHJMQ avec les Faucons de Sherbrooke lors de la saison 1992-1993.... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer