Pelletier et Gauthier prennent déjà leur place chez le Phoenix

Dès leur arrivée à Sherbrooke, les vétérans Guillaume... (Photos fournies, Phoenix)

Agrandir

Dès leur arrivée à Sherbrooke, les vétérans Guillaume Gauthier (à droite) et Julien Pelletier (à gauche) sentaient déjà qu'ils faisaient partie de la grande famille du Phoenix.

Photos fournies, Phoenix

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Sherbrooke) Les nouveaux vétérans du Phoenix Guillaume Gauthier et Julien Pelletier n'ont pas perdu de temps avant de se sentir à leur aise avec le club sherbrookois.

Après leurs deux premières parties hors-concours, ces deux joueurs d'expérience ont déjà pris leur place au sein de l'équipe, tant sur la glace que dans le vestiaire.

Avec sa récolte de deux buts vendredi soir contre les Voltigeurs de Drummondville, Julien Pelletier a amassé six points jusqu'à maintenant.

Guillaume Gauthier, lui, a obtenu deux buts dans la victoire de 7 à 1 du Phoenix. Pas si mauvais comme entrée en matière... «Avec le groupe de gars qu'il y a ici à Sherbrooke, c'est facile de se mettre à l'aise, a indiqué l'ancien Rempart Guillaume Gauthier. Des liens d'amitié sont déjà formés. Je le savais qu'une belle saison se présentait à moi en connaissant un peu les gars. L'intégration s'est bien déroulée. À ma première partie la semaine dernière, j'ai dû m'adapter et j'ai senti aujourd'hui (hier) que la chimie s'installait déjà avec Kay Schweri entre autres. »

Si Gauthier peut compter sur Schweri pour recevoir la rondelle, Pelletier n'a pas à se plaindre non plus en ayant à ses côtés Jan Dufek et Daniel Audette. «Les entraîneurs me placent dans des conditions gagnantes en me faisant jouer avec de bons joueurs, explique Pelletier, un ancien membre des Huskies de Rouyn-Noranda. Jan et Daniel sont des fabricants de jeu, moi je suis un tireur. On s'entend bien. D'ailleurs, dès le tournoi de golf du club, je me suis senti bien accueilli. C'est plus facile de se joindre à une équipe en début de saison. Ce n'est pas comme si j'étais arrivé à Noël. On dirait que je connais mes nouveaux coéquipiers depuis toujours. »

Daniel Audette se dit tout aussi heureux de pouvoir partager un trio avec Pelletier et Dufek. «Dès que je donne la rondelle à Julien, je sais qu'il aura une chance de compter. Il possède tout un lancer. Jan est un joueur intelligent et je crois qu'on va bien se compléter.»

PLACE AUX VÉTÉRANS

Judes Vallée l'avait annoncé avant même que le camp d'entraînement ne soit commencé: le pilote sherbrookois souhaite voir ses vétérans montrer le chemin aux plus jeunes.

Après trois parties pré-saison, on peut prétendre que le message a été compris.

Hier, Daniel Audette a récolté trois passes. Vincent Deslauriers a amassé un but et deux mentions d'aide. Carl Neill un but et une passe et finalement, Jérémy Roy a terminé la rencontre avec un différentiel de +4. «Le Phoenix est rendu à maturité et c'est aux vétérans de prendre l'équipe en charge avant tout, estime Vallé. (...) On tente présentement de former les bonnes combinaisons et on a vu quelques bougies d'allumage ce soir. On se donnera encore du temps pour bien évaluer tout ça», résume Vallée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer