Finir en beauté

Carl Neill... (Archives La Tribune)

Agrandir

Carl Neill

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Le Phoenix jouera ce week-end ses deux derniers matchs à domicile de la saison régulière et les hommes de Judes Vallée espèrent s'en servir pour lancer un message clair aux partisans en vue des prochaines séries éliminatoires.

«On veut convaincre les gens de venir nous voir pendant les séries et leur montrer qu'on a des chances de se rendre loin. C'est une bonne fin de semaine pour leur prouver que ce qu'on a fait cette saison, ça va se poursuivre en séries», soutiennent le défenseur Carl Neill et l'attaquant Raphaël Lafontaine.

«Il faut finir en beauté pour se mettre en confiance et donner un avant-goût aux partisans de ce qu'ils vont pouvoir expérimenter pendant les séries», atteste Kevin Domingue.

Avant d'affronter les Huskies de Rouyn-Noranda dimanche au Palais des sports, les Oiseaux recevront la visite des Tigres de Victoriaville, qui les avaient vaincus 7-4 en février après une troisième période catastrophique. Un scénario que ne veulent pas voir se reproduire les Sherbrookois.

«Victoriaville nous a rincés la dernière fois. J'espère que les gars vont s'en souvenir, parce que moi je m'en souviens, prend soin de souligner Judes Vallée. Ça fait deux dégelées qu'ils (les Tigres) mangent alors il vont arriver ici entre les dents et il va falloir être prêts.»

Chose certaine, ses joueurs sont conscients de l'enjeu des quatre derniers matchs de la saison, eux qui sont au plus fort d'une lutte contre les Sea Dogs de Saint John pour conserver l'avantage de la patinoire. Les loups de mer sont à seulement un point derrière le Phoenix tandis que les Islanders de Charlottetown n'ont que trois points d'écart.

«Avec un classement aussi serré, c'est deux matchs importants pour nous en fin de semaine, acquiesce Lafontaine. On veut avoir l'avantage de la glace et ça va être quatre gros points à aller chercher contre des équipes accessibles.»

Au cours des derniers jours, Vallée a insisté sur le positionnement de ses joueurs en défensive et les batailles le long des rampes pour faciliter les sorties de zone, deux éléments mis à mal par les adversaires du Phoenix au cours des derniers matchs avec les nombreux absents à la défense.

«On a mis l'accent beaucoup sur notre zone défensive pour que tout le monde soit sur la même page. La défense dépend beaucoup de la lecture du jeu et on veut s'assurer que tout le monde puisse prendre la bonne décision pour sortir la rondelle du premier coup, parce que sinon ça devient compliqué.»

Mikael Sabourin sera de retour au jeu aujourd'hui, lui qui a raté deux matchs pour une blessure au haut du corps. Blessé à une jambe, Jérémy Roy s'approche d'un retour, mais devrait rater un troisième match de suite. Sa présence est toujours incertaine pour le duel de dimanche. Sans doute pour pallier toutes éventualités, l'attaquant Kevin Domingue s'est d'ailleurs entraîné par moment à la défense hier matin.

«On a été en manque de défenseurs des fois, explique Domingue. On m'a demandé si ça me dérangeait de jouer à la défense et j'ai dit non. Je suis à l'aise à la défense puisque à la base c'était ma position. J'ai opté pour l'attaque vers le niveau pee-wee et bantam. C'est une autre facette de jeu, mais c'est plaisant.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer