Duclair freiné par le Phoenix

Le Phoenix a gâché le retour d'Anthony Duclair... (Érick Labbé, Le Soleil)

Agrandir

Le Phoenix a gâché le retour d'Anthony Duclair avec les Remparts.

Érick Labbé, Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) C'était jour de fête à Québec vendredi soir, alors que le médaillé d'or aux derniers Mondiaux de hockey junior Anthony Duclair était de retour dans la Vieille Capitale après avoir été libéré par les Rangers de New York. Le Phoenix a toutefois bien joué son rôle de rabat-joie en infligeant un revers de 7 à 4 aux Remparts.

Le Phoenix a débuté le match en jouant nerveusement devant une foule composée de 10 239 spectateurs, tous venus pour voir à l'oeuvre Anthony Duclair.

Les Remparts en ont donc profité pour marquer le premier but. Un tir de loin provenant de la palette de Nikolas Brouillard, mais qui a aussitôt dévié sur Vladimir Tkachev devant le filet. Alex Bureau ne pouvait rien faire pour freiner l'attaque québécoise sur cette séquence.

Alors que les Sherbrookois continuaient d'offrir un jeu décousu, Anthony Duclair patinait en confiance sur la glace du Colisée. Chaque fois, ses poussées offensives en première période ont par contre été stoppées par un Alex Bureau en forme.

Une frappe de Daniel Audette sur le poteau a par la suite semblé réveiller soudainement les troupiers de Judes Vallée, dont Jérémy Roy qui a effectué tout un boulet de la ligne bleue pour inscrire Sherbrooke à la marque : 1-1.

Sept buts au deuxième tiers

Le second vingt a offert tout un spectacle aux gens présents dans le vieux Colisée. Pas moins de sept buts ont été marqués pour ainsi faire de cette période l'une des plus spectaculaires de la saison.

Adam Erne a d'abord profité d'une passe de Duclair pour déjouer la vigilance de Bureau à l'aide d'un tir faible ayant effleuré le cerbère sherbrookois.

La réplique fut rapide. Cameron Darcy, qui ne dérougit pas, a immédiatement remis les compteurs à zéro. L'Américain obtenait ainsi un 9e but cette saison : 2-2.

Peu après, la rapidité d'Adam Erne a forcé Tim Wieser à jouer du bâton, ce qui a poussé l'arbitre à décerner un tir de punition. Erne ne pouvait rater une telle occasion de marquer son deuxième du match.

Encore une fois, le Phoenix s'est rapidement sorti la tête de l'eau grâce à David Storto, qui a logé la rondelle dans le haut du filet. Il s'agissait d'un quatrième but en moins de six minutes.

Pour la première fois, le Phoenix a pris les devants grâce au but de Nicolas Poulin. Le jeune attaquant du Phoenix a récupéré son propre retour pour porter la marque à 4-3.

Mais il n'était pas question pour les Remparts de laisser le Phoenix gâcher le retour de Duclair à Québec. Marc-Olivier Roy a donc créé l'égalité en comptant le sixième but de la période.

Et comme si ce n'était pas assez, Daniel Audette, seul dans l'enclave, a finalement souhaité la bienvenue au jeune Xavier Potvin des Cantonniers de Magog. Potvin était venu en relève à Booth, mais a cédé sur le premier tir dangereux dirigé vers lui : 5-4.

Le Phoenix seul sur la glace

Si la troisième période se voulait plutôt tranquille, Raphaël Lafontaine s'est chargé d'offrir un peu d'action en fin de match.

Alors que le Phoenix évoluait à court d'un homme, l'attaquant de 20 ans a récupéré une rondelle libre à la suite d'un mauvais dégagement de Potvin pour offrir une avance de deux buts aux siens.

Storto a complété la marque avec un but dans un filet désert.

Et c'est ainsi que les Sherbrookois ont gâché les célébrations entourant la venue de Duclair, qui a terminé le match avec une fiche de -4. Dur retour à la réalité pour lui après avoir empoché une médaille d'or au Championnat mondial de hockey junior.

Le Phoenix ne pourra savourer cette victoire bien longtemps puisqu'il accueillera samedi à 16 h le Drakkar de Baie-Comeau et le Sherbrookois Jérémy Grégoire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer