Les Cats se chargent du Phoenix

La partie opposant le Phoenix aux Cataractes de Shawinigan mercredi soir ne... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) La partie opposant le Phoenix aux Cataractes de Shawinigan mercredi soir ne passera pas à l'histoire. Dans un Palais des sports dégarni de spectateurs, les Sherbrookois se sont inclinés par la marque de 3 à 2 en prolongation. Une troisième défaite de suite pour les troupiers de Judes Vallée.

Le froid glacial n'a pas seulement retenu les amateurs de hockey à la maison. Il a semblé ralentir l'ardeur des hommes de Judes Vallée lors des 40 premières minutes de jeu.

Malgré un début de match convaincant, le jeu des Sherbrookois a manqué de conviction plus souvent qu'autrement face aux Cataractes.

La plus belle chance de compter du Phoenix lors du premier tiers est venue de Raphaël Lafontaine, qui a touché le poteau après un tour de magie de Kay Schweri derrière le filet adverse.

Au second tiers, les Cataractes en ont profité pour marquer le premier but de la rencontre. Christophe Lalonde a alors débordé la défensive par la droite pour ensuite surprendre le gardien Alex Bureau avec un tir du revers impeccable dans le haut du filet.

Alors que les Sherbrookois retrouvaient leur rythme peu à peu, Bruno-Carl Denis a touché le poteau à son tour, juste avant le deuxième but de Lalonde.

À l'aide d'un tir précis de la ligne bleue en avantage numérique, le petit attaquant a marqué le second filet du match. Alex Bureau avait alors la vue complètement voilée par un attaquant adverse.

Chaque fois, le Phoenix a pourtant montré plus de hargne après avoir concédé un but, mais Marvin Cüpper s'est montré intraitable... jusqu'à ce que Jérémy Roy étale tout son talent.

L'excellent défenseur a réalisé tout un jeu en repérant Raphaël Lafontaine, bien placé au deuxième poteau. Lafontaine n'a eu qu'à pousser la rondelle derrière Cüpper afin d'inscrire le Phoenix à la marque.

Ce but a donné des ailes au Phoenix. À plusieurs reprises, les Oiseaux ont cogné à la porte en fin de match. À un point tel qu'ils ont ajouté un deuxième but, l'oeuvre de Carl Neill qui a profité d'une merveilleuse passe de Cameron Darcy pour déjouer Cüpper de la ligne bleue.

Une pénalité décernée à Audette a toutefois anéanti les chances des Sherbrookois lors des dernières secondes. En prolongation, Gabriel Slight a fermé les livres en déjouant Alex Bureau du côté du bloqueur.

Le Phoenix renouera avec l'action vendredi face aux Remparts de Québec et le médaillé d'or au dernier Championnat mondial de hockey junior, Anthony Duclair.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer