Victoire facile du Phoenix contre les Olympiques

Tout semblait si facile pour le Phoenix lundi soir alors que les Olympiques de... (Imacom, Jessica Garneau)

Agrandir

Imacom, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Sherbrooke) Tout semblait si facile pour le Phoenix lundi soir alors que les Olympiques de Gatineau étaient en visite au Palais des sports. L'offensive sherbrookoise a explosé au deuxième tiers pour ainsi mener le Phoenix vers une victoire de 6-3, une troisième en autant de matchs.

Dès le départ, Alex Bureau a été victime d'un but malchanceux alors qu'une rondelle provenant de la ligne bleue, décochée par Joey Richard dès la quatrième minute de jeu, a rebondi bizarrement devant lui, terminant sa course dans le haut du filet.Pourtant, plusieurs membres de l'équipe sherbrookoise répétaient la veille que le Phoenix devait mettre fin à cette mauvaise manie d'accorder un but lors des premiers instants de la rencontre.

Le Phoenix a toutefois bien réagi près d'une minute plus tard en avantage numérique : Carl Neill, encore lui, a sauté sur un retour de lancer afin de marquer son cinquième but en six matchs.

En plein contrôle

En deuxième période, Vaclav Karabacek a trouvé une mince faille entre le poteau et la jambière gauche de Bureau lors d'une échappée.

Une fois de plus, la réplique n'a pas tardé à venir. Bien posté au second poteau, Cameron Darcy a accepté quinze secondes plus tard une savante passe de David Storto avant de déjouer Brandon Whitney.

La troupe de Judes Vallée a ensuite pris les choses en mains.

Darcy a d'abord ajouté un troisième but pour le Phoenix en faisant preuve de caractère. Quelques secondes plus tôt, il avait été victime d'une mise en échec illégale, ce qui a forcé les officiels à accorder une supériorité numérique au Phoenix.

David Storto a par la suite doublé l'avance des siens en déviant un tir bas de Carl Neill. Il s'agissait déjà d'un troisième but en surnombre pour les Sherbrookois.

Les Olympiques sans solutions

Les Olympiques de Gatineau ont dévoilé hier toutes les raisons pour lesquelles ils se trouvent au sein du peloton de fin de classement.

Leur couverture déficiente en défensive a permis à David Storto d'amasser un quatrième point lors de ce match en marquant le cinquième but du club sherbrookois en troisième période, le deuxième de la soirée pour le rapide attaquant.

Cameron Darcy a finalement complété son tour du chapeau en dirigeant un 30e tir vers Brandon Whitney. Un quatrième filet en cinq occasions en avantage numérique pour les troupiers de Judes Vallée.

Malgré un but en fin de match de Marc Beckstead, les Olympiques n'ont pu effectué un retour miraculeux et le Phoenix a poursuivi sa séquence victorieuse. Storto et Darcy ont obtenu ensemble neuf points durant la soirée.

Prochain match mercredi à 13 h 30 au Palais des sports contre les Tigres de Victoriaville.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer