Phoenix : Jérémy Roy joue les héros dans un match de quatre points

À son retour de la pause de Noël, le Phoenix ne pouvait se permettre d'échapper... (Vincent Lévesque-Rousseau)

Agrandir

Vincent Lévesque-Rousseau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Blainville) À son retour de la pause de Noël, le Phoenix ne pouvait se permettre d'échapper la victoire face à l'Armada ce dimanche s'il souhaitait se rapprocher au classement de la formation de Blainville-Boisbriand. Les Sherbrookois n'ont pas raté leur chance de réduire l'écart en gagnant ce match de quatre points, et ce, au compte de 4-3.

Jérémy Roy a finalement été le héros du match, lui qui a brisé l'égalité alors qu'il ne restait que 28 secondes à jouer. Et dire que le Phoenix tirait de l'arrière 3 à 1 plus tôt en troisième période...Deux points séparent maintenant le Phoenix et l'Armada, le meneur dans la division Ouest.

Lent début

Malgré l'absence de Tim Wieser et Kay Schweri, qui participent au Championnat mondial de hockey junior dans l'uniforme de la Suisse, le Phoenix espérait tout de même revenir à Sherbrooke avec deux points de plus en poche en comptant en revanche sur la présence d'Alexis Vanier et d'Owen Bennington, qui disputaient un premier match dans leur nouvel uniforme.

Tyler Hylland n'a pas perdu de temps avant d'inscrire l'Armada au tableau indicateur. Dès le départ, Hylland a battu la vigilance d'Alex Bureau grâce à un tir provenant de la zone payante.

Samuel Tremblay a immédiatement imité son coéquipier avec un autre tir précis dans la lucarne.

La réplique est finalement venue de Cameron Darcy en avantage numérique. Le Phoenix avait auparavant raté trois occasions en or, chaque fois devant un filet complètement ouvert.

Les portiers s'illustrent

En seconde période, Alex Bureau et son homologue Samuel Montembeault ont multiplié les prouesses, mais Bureau n'a rien pu faire devant Fabrizio Ricci, qui s'est amené seul devant lui.

Sur cette séquence, Ricci a fait preuve de beaucoup de patience en attendant suffisamment afin de se créer un espace entre le poteau et la jambière.

Effort soutenu

Dès les premiers instants du troisième tiers, Nicolas Poulin a réalisé une feinte magistrale devant Montembeault pour ainsi marquer son premier but de la saison, le second du Phoenix.

Carll Neil a par la suite profité d'un avantage numérique afin de créer l'égalité en récupérant une rondelle déviée pour ensuite la placer derrière Montembeault.

En toute fin de partie, Jérémy Roy a complété ce retour spectaculaire du Phoenix, ce qui a forcé les spectateurs à huer les arbitres puisqu'ils considéraient injustifiée la pénalité décernée à Daniel Walcott.

La troupe de Judes Vallée recevra lundi soir au Palais des sports les Olympiques de Gatineau, qui seront en visite à Sherbrooke.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer