Duel au sommet pour le Phoenix

Ce n'est que le mois de novembre, mais l'entraîneur-chef du Phoenix, Judes... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Ce n'est que le mois de novembre, mais l'entraîneur-chef du Phoenix, Judes Vallée, parle déjà « d'un match de quatre points » au moment de décrire l'affrontement de ce soir contre l'Armada à Blainville-Boisbriand.

Les deux formations sont en tête de la division Ouest en vertu d'une récolte de 28 points pour Sherbrooke comparativement à 26 pour Blainville-Boisbriand. Le Phoenix aura cependant fort à faire s'il veut conserver l'ascendant sur le premier rang.

Affichant une maigre récolte de deux victoires seulement à leurs dix premiers matchs, les hommes de Joël Bouchard ont depuis effectué un virage à 180 degrés. Après une victoire de 4 à 1 contre les Voltigeurs de Drummondville à la mi-octobre, l'Armada a défait le Phoenix par la marque de 5 à 1 le lendemain et n'ont toujours pas perdu depuis ce temps.

La troupe de Joël Bouchard cherchera d'ailleurs à établir un record de concession ce soir contre celle de Judes Vallée en remportant une 11e victoire consécutive, un fait d'armes que le pilote sherbrookois n'entend pas allouer si facilement.

« Ça fait dix parties en ligne qu'ils gagnent. On sait qu'on s'attaque à une grosse machine, mais on s'en va là avec l'intention de gagner un match. On ne va pas faire le voyage à Blainville en touristes », assure-t-il.

Au cours de cette poussée victorieuse, les Noirs n'ont alloué que 18 buts pendant qu'ils enfilaient l'aiguille à 40 reprises, un incitatif plutôt convaincant pour le Phoenix afin qu'il resserre sa défensive. Le duo Danick Martel-Nikita Jevpalovs a notamment amassé 51 points à ses 16 derniers matchs...

« Défensivement il faut jouer le meilleur hockey qu'on peut contre eux et avoir une bonne performance de notre gardien, opine Judes Vallée. Ça va prendre une grosse implication défensive contre leur premier trio c'est évident et il faut être en mesure de profiter de nos unités spéciales, parce qu'ils ont un bon avantage numérique tout comme nous alors il faut faire mal avec l'avantage d'un homme. »

Un message visiblement relayé dans la chambre des joueurs si l'on se fit au nouvel assistant-capitaine Raphaël Lafontaine.

« Dernièrement on a donné pas mal de buts et contre une équipe en confiance comme l'Armada, il faut qu'on joue mieux défensivement. Il faut venger notre échec contre eux. Ça va être une grosse partie. »

En plus d'avoir un oeil sur le premier trio de Blainville-Boisbriand, les Sherbrookois devront aussi porter une attention particulière à leur capitaine, le défenseur Daniel Walcott, dont le retour au jeu coïncide avec la série de victoires. En 11 matchs, le choix de cinquième ronde des Rangers de New York affiche neuf points et un différentiel de plus-10.

« C'est un gars avec beaucoup de vitesse qui amène de la maturité dans leur jeu. Son équipe et lui travaillent tellement fort que notre plus grand défi, ça va être de travailler plus fort qu'eux. Si on fait ça, on va avoir pas mal de chance de s'en sortir avec la victoire », résume Judes Vallée.

Fitzpatrick et Grégoire au repos

En raison de l'horaire chargé avec lequel le défenseur Thomas Grégoire et le gardien Evan Fitzpatrick ont dû composer en disputant cinq matchs en seulement six soirs au Défi mondial des moins de 17 ans, Judes Vallée signale que ses deux athlètes de 16 ans ne verront pas d'action ce soir. Le gardien Alex Bureau sera devant le filet tandis que Grégoire sera simplement laissé de côté au moins le temps d'un match.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer